AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 amour inconditionnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mawie



Féminin Nombre de messages : 69
Age : 27
Localisation : Sur la terre
Emploi : reprise d'études
Date d'inscription : 17/04/2013

MessageSujet: amour inconditionnel    Mar 28 Mai 2013 - 10:00

L'amour inconditionnel , ca vous dit quoi ?

J'en parle à cause de Nath , qui a parlé de l'amour inconditionnel avec les dauphins, et puis, en ce moment , je lis des trucs sur le bouddhisme ,et donc, bien sur , ca parle d'amour inconditionnel (sans conditions , sans rien attendre en retour ) .
QU'est ce que ca évoque pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: amour inconditionnel    Mar 28 Mai 2013 - 11:07

Il y a quelques années, je t'aurais sûrement répondu "pas grand chose. On ne peut pas aimer tout le monde et je n'ai surtout pas envie d'aimer les cons Laughing "

Maintenant, ce que ça évoque pour moi : un état que j'aimerais vraiment atteindre. Que j'ai essayé d'expérimenter et que je pense avoir vraiment ressenti pendant certaines périodes. Et sentir son coeur ouvert, avoir réellement de l'amour et de la compassion pour tout et tous ceux qui nous entoure, je trouve ça vraiment agréable.

Pour celles qui connaissent la loi d'attraction, on parle souvent de vibrations... et l'amour inconditionnel, c'est vraiment baigner dans de hautes fréquences. Oui vraiment, j'aimerais réussir à baigner dans cet été tout le temps, mais je n'y arrive que par courtes périodes.

Et en effet, c'est pour ça que je voudrais rencontrer les dauphins. Tous les animaux, à la différence des humains, sont dans l'amour inconditionnel. Et c'est aussi pour ça qu'on se sent si mal quand on perd notre animal de compagnie. Il y a la tristesse, mais il y a sutout le fait, qu'en sa présence, on était toujours connecté au bien-être et à l'amour inconditionnel (un chien, ça nous aime tout court, sans nous juger, sans chercher à nous faire changer etc. et c'est pour ça qu'il nous fait du bien) et que quand il dispraît, on perd cette connexion et donc ce bien-être.

Mais particulièrement les dauphins. Et j'ai d'ailleurs souvent lu que leur mission, en venant au contact de l'homme, était aussi de lui apprendre à ouvrir son coeur, à être dans la joie et dans l'amour. Ce n'est pas pour rien que la delphinothérapie existe, et notamment pour les enfants autistes. Parce que les enfants (et a fortiori les autistes ou handicapés) sont plus réceptifs que nous aux messages et aux vibrations des dauphins.


L'amour sans condition, c'est quand même merveilleux ! Ne pas faire dépendre notre amour et notre bienveillance pour soi-même ou pour les autresJe pense qu'une mère doit souvent ressentir ça pour ses enfants, au moins quand ils sont bébés. Être capable d'aimer les gens indépendamment de ce qu'ils font ou disent, indépendamment de ce qu'ils nous donnent ou pas... ne serait-ce pas la meilleure manière d'éviter les guerres, les violences, les crimes etc. ?

C'est vrai que si j'avais lu ça il y a encore quelques années, bien que déjà intéressée depuis longtemps au développement personnel, j'aurais pensé qu'il s'agissait de lubies d'illuminés, ou de très spirituels, des états que je n'avais pas le souhait d'atteindre, de toute façon.

Mais de plus en plus, je pense en effet que l'amour est la solution à tout. l'amour est guérisseur, l'amour fait dess miracles entre les hommes. mais oui, l'amour vrai, l'amour sincère, celui qui est sans condition.
L'année dernière, j'ai notamment lu le témoignage d'Anita Moorjani (son livre : "Diagnostic incurable") qui, atteinte d'un cancer, avait tenté plein d'approches : elle est devenue végétarienne, a fait du yoga, est allée en Inde, a aussi fait de la chimio. Elle a eu des moments où le cancer semblait en rémission mais ça repartait toujours de plus belle. Jusqu'au jour où il a été généralisé, et où elle est tobé dans un profond coma parce que tous ses organes étaient en train de lâcher les uns après les autres.
Emmenée à l'hôpital, elle était en train de mourir, les médecins ont dit à ses proches que c'était une questions d'heures et qu'il n'y avait rien à faire.
Elle est morte. Ou plutôt, elle a fait une expérience de mort rapprochée, c'est-à-dire qu'elle est passée de l'autre côté, est sortie de son corps. Elle a vu ses proches dévastées de la voir mourir, elle a revu son père, décédé des années plus tôt.
Et là elle a fait l'expérience de l'amour inconditionnel, elle a compris pourquoi elle était toujours malade, elle a compris qu'elle ne s'aimait pas assez, qu'elle avait toujours cherché à plaire aux aautres, sans suffisamment écouter son âme.

Bref, après avoir eu le choix de rester de l'autre côté ou de revenir (ce qui est visiblement tentant, vus les sentiments merveilleux que l'on ressent de l'autre côté), elle a choisi de revenir dans son corps et dans sa vie, d'en tirer les leçons, et de faire passer le message. Elle s'est réveillée, ce qui était déjà un miracle en soi, et elle a commplètement guéri dans les jours qui ont suivi, alors que son corps tout entier était ravagé par des tumeurs.


Alors voilà, c'est beau tout ça. mais pour moi, ça reste théorique ou du moins très "mentalisé" tout ça. j'essaie mais je ne parviens pas à ressentir cet amour inconditionnel, ni en permanence, ni pour tout le monde. Jveux aller nager avec les dauphins lol!

Et toi, Mawie, raconte !!

_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Mawie



Féminin Nombre de messages : 69
Age : 27
Localisation : Sur la terre
Emploi : reprise d'études
Date d'inscription : 17/04/2013

MessageSujet: Re: amour inconditionnel    Mar 28 Mai 2013 - 12:44

Wouah, j'adore ta manière de raconter !
Super l'histoire de Anita !!
Ca ne m'ettonnes meme pas !

Et bien , pour ma part, j'en avais deja entendu parler , mais j'arrivais pas a mettre du concret dessus .
Et recemment , en lisant un petit livre qui explique rapidement le bouddhisme Et bien , le sujet est abordé .
Et j'ai reussi a mieux apprehender cette idée d'amour inconditionnel .
Je me suis donc rendu compte qu'effectivement , l'amour que l'on ressent pour son bébé , c'est ça : l'amour inconditionnel .
Les premières secondes (minutes ) Tu ressens un truc de malade!
Un truc que tu n'as jamais ressenti avant !
Une grosse vague de chaleur, d'amour, de bien etre, de "non souffrance" (parce que toute la douleur de l'accouchement se dissipe instantanément !! )
Je me l'explique en me disant que c'est certainement parce qu'à ce moment là , tu sens vraiment le truc "Wouah ! Elle etait dedans , elle est dehors, elle etait en moi , elle fait partie de moi , c'est un morceau de moi" Tu comprends tout a coup le fameux "NOUS SOMMES UN"
Elle vient d'apparaitre à tes yeux , et tu l'aimes , sans te poser de questions, sans arrière pensée . Tu l'aimes et tu ne peux que ressentir l'amour .
Bref, très bizarre .

Et en gros , je crois que cet état est rare mais qu'il est possible de le rendre plus présent . Jusqu'à le rendre permanent .

Avec le bouddhisme , pleins de "concept" se raccordent à l'amour inconditionnel : le non-attachement . Le non-moi (difficile à integrer je trouve gloups:) ) le réveil etc ...

Et sinon, moi aussi je pense que les dauphins et tous les autres animaux sont capables de nous transmettre leur amour inconditionnel , alors qu'entre humains, on a plus de mal ^^
Mais également , j'y travaille .

Je crois que la compassion est un point essentiel pour aller vers l'amour universel (ou le laisser sortir ? ) ET puis, faut vraiment avoir integrer le non attachement aussi je pense , non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: amour inconditionnel    Mar 28 Mai 2013 - 13:50


Citation :
Tu comprends tout a coup le fameux "NOUS SOMMES UN"

Oui, c'est clair, je crois que c'est ça notre "problème" : croire que l'on est tous séparés. Ça fait des années que je lis parfois cette notion de UN, sans la comprendre et même carrément en la rejetant. Mais je crois aussi que j'arrive à l’intégrer de plus en plus.

Encore une fois, ça ne veut pas dire que c'est facile à appliquer et à ressentir tous les jours, parce qu'on n'a tout simplement passé 20, 30, 40 ou 60 ans à penser et à croire que c'était autrement, aidés grandement par notre éducation (par nos parents mais aussi par nos enseignants) et tout ce qui est véhiculé dans les médias, tout ce qui - j'en suis de plus en plus persuadée - a vocation à nous monter les uns contre les autres, à nous faire croire que l'ennemi et le mal sont toujours les autres, bref à l'extérieur de nous.

Dans "il faut le croiure pour le voir", Wayne Dyer aborde cette notion (et c'est ce livre qui m'a amené à avoir plein de déclics sur des notions que je trouvais plus qu'abstraite avant) en disant que nous sommes tous les notes d'une même chanson.
Et il m'arrive encore souvent, quand vraiiiiiment les comportements de certains m'agacent ou me navrent, d'y faire référence et de dire "bah dis donc, et dire qu'on est tous les mêmes notes d'une même chanson. Mais alors il y a de grosses fausse notes hein lol! "


Pour en revenir à l'amour inconditionnel ressenti pour un bébé, je me dis aussi que ça peut venir du fait qu'un tout petit bébé qui vient de naître est pur, dans le sens où - sauf exception, quand la conception ou la grossesse rappellent du négatif, comme une séparation ou un fardeau - il n'a pas de passé, de passif et donc on ne peut le rendre responsable de rien. on ne peut que l'aimer sans condition, parce qu'il est innocent.

Et si on perd ça en vieillissant (y compris dans l'amour d'une mère pour son enfant, quand il est plus vieux et qu'il commet, par exemple, des actes répréhensibles), c'est parce que non seulement on n'a pas assez d'amour pour soi-même (donc comment aimer véritablement les autres ?), mais qu'en plus, on n'assume pas la pleine responsabilité de notre vie.
Donc il y a toujours quelqu'un ou quelque chose de responsable de nos émotions, et donc en fonction que ce sont des émotions positives ou négatives que ça nous fait ressentir, on aime ou on aime pas.
Machin te parle mal, tu ne l'aimes pas. Il te fait un geste généreux, tu l'aimes. Ton enfant te fait tourner en bourrique, tu l'aimes moins (même si c'est l'espace d'une seconde) etc.


Citation :
Je crois que la compassion est un point essentiel pour aller vers l'amour universel (ou le laisser sortir ? ) ET puis, faut vraiment avoir integrer le non attachement aussi je pense , non ?

Je ne sais pas ce qu'est exactement le non-attachement ?
Mais si ça rejoint le fait d'être à 100 % responsable de sa vie et donc d'avoir conscience que ce qu'on vit à l’extérieur a été créé par ce qu'on est à l'intérieur et que donc on n'a pas besoin des autres ou de quelque chose pour être entier et être heureux, oui je suis d'accord aussi.

Et pour la compassion, je te rejoins aussi.
D'ailleurs, on en avait parlé sur l'autre forum quand je m'étais lancé mon défi amour inconditionnel. On en était venues à dire que la compassion, ça revenait à admettre que l'autre est une victime et qu'on la plaint, qu'on a de la compassion pour elle. Et que ça ne nous convenait pas forcément vu qu'on était persuadées que chacun est responsable (res-ponsable = capable de réponse) de ce qui lui arrive dans la vie.
Mais finalement, non, je pense que la compassion, c'est juste admettre que "ce n'est pas de sa faute si elle a réagi comme ça et que si on est confronté à ça, c'est de notre responsabilité".
Et si on peut être convaincu que, quel que soit l'acte commis par la personne (y compris un crime), ce n'est pas de sa faute parce qu'elle n'en est pas au même point que nous dans sa croissance personnelle, ou parce que personne ne l'a elle-même suffisamment aimée, ou parce qu'elle ne sait pas qu'elle peut modifier ses pensées etc., alors on peut lui pardonner et avoir de la compassion. Et si on peut éprouver de la compassion sincère pour elle, on peut l'aimer indépendamment de son comportement.



Ça paraît tellement simple comme ça Laughing



_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Mawie



Féminin Nombre de messages : 69
Age : 27
Localisation : Sur la terre
Emploi : reprise d'études
Date d'inscription : 17/04/2013

MessageSujet: Re: amour inconditionnel    Mar 28 Mai 2013 - 15:55

Citation :
Mais je crois aussi que j'arrive à l’intégrer de plus en plus

Dans le livre que je lis sur Bouddha (je ne prends pas tout pour paroles d'evangile , mais ca me porte a reflechir et les concepts me plaisent donc je partage ^^) , il image cette notion avec une goutte d'eau .
Il dit
Citation :
"que penseriez vous d'une goutte d'eau , qui, au moment ou elle serait projetée au sommet d'une vague, imaginerait qu'elle existe comme distincte de l'océan auquel elle appartient? Qu'elle est folle !! Mais c'est exactement ce que vous faites lorsque vous vous sentez séparé des autres et de l'univers auquel vous appartenez "
Grace à cette image , j'ai pu comprendre un peu mieux que je ne suis pas "différente" des autres . Sans les autres je ne serais pas la . Sans moi, les autres ne seraient pas la . ^^
L'image de la chanson / musique est très belle aussi (en plus j'ai découvert sur Youtube une femme qui fait de la méditation avec le son et la musique fait de plus en plus partie de ma vie) .

et il rajoute , ensuite une très belle phrase qui nous ramène a la compassion :
Citation :
"l'acceptation inconditionnelle (amour inconditionnel) est la fleur née d'une plante qui possède 2 racines : le non attachement et la compassion "

tu dis :
Citation :
Pour en revenir à l'amour inconditionnel ressenti pour un bébé, je me dis aussi que ça peut venir du fait qu'un tout petit bébé qui vient de naître est pur, dans le sens où - sauf exception, quand la conception ou la grossesse rappellent du négatif, comme une séparation ou un fardeau - il n'a pas de passé, de passif et donc on ne peut le rendre responsable de rien. on ne peut que l'aimer sans condition, parce qu'il est innocent.
je crois que ca vient aussi du fait que justement , on ressent de la compassion pour le bébé .
(et pas seulement le bébé humain, les bébés de tous les animaux nous font ressentir cet amour )
Avec la lecture du livre, je comprends le terme "compassion" autrement qu'avant .
Il dit que ressentir de la compassion (littéralement: eprouver la meme passion donc souffrance) c'est comprendre la souffrance de l'autre .
Brievement et en essayant de ne pas recopier mot pour mot le paragraphe :
- comprendre la souffrance = connaitre le passé/la vie/ la souffrance de l'autre (souvuent nous eprouvons de la compassion pour nos proches car nous les connaissons ) . si on s'interesse à la vie de l'autre, on ne peut s'empecher d'eprouver de la compassion .
ressentir de la compassion pour la souffrance de l'autre = devenir l'autre
la compassion que l'on eprouve pour lui est la compassion que l'on eprouve pour nous (car nous connaissons les souffrance de l'autre . Que ce soit l'enfant que l'on a été , l'Homme (avec un grand H) que nous sommes . Ce sont les memes souffrances qui s'imposent à nous tous )
Donc, la compassion, c'est comprendre, accepter pardonner et respecter l'enfant , l'ado ou l'homme que nous sommes , et apprendre à nous aimer . Pour ensuite pouvoir aimer les autres (grace à la compassion) , car ce sont les meme illusions, deceptions , passions, colères, souffrances et blessures auxquelles ils sont confrontés .

Tout ca pour dire que la COMPASSION est un premier pas vers l'amour universel .
Et franchement Nath , essaies tu me diras (parce que moi j'ai essayé et j'ai ressenti instantanément l'amour universel )
J'ai testé sur un chien . Je ne sais plus c'etait ou, mais c'etait recent , et c'etait pas mon chien .
Dans la rue , je crois , un chien est passé a coté de moi, et je l'ai regardé droit dans les yeux en essayant de comprendre sa souffrance (je me suis pas imaginé un sénario de vie passée catastrophe , avec un maitre qui le bat, ni rien . D'ailleurs, j'ai rien imaginé du tout , j'ai juste plongé dans son regard en essayant de le comprendre . Il est devenu fragile à mes yeux . comme une petite goutte d'eau perdue dans un océan, comme moi, comme nous tous . Et j'ai ressenti l'amour aller vers lui ! Vraiment !!! Je te juuuure affraid

Donc, je sais que c'est pas si compliqué que ca ! Laughing Tu essairas, tu me diras !!
Mais , le point un peu négatif dans ma quete , pour l'instant lol , c'est que je travaille avec des personnes agées ,et je sens que je les aime de plus en plus , et que je les sens souffrir (je travaille avec des très vieilles ! 96, 97, 101 ans ! Surprised )
Et donc, je m'attache Smile
Et ..... viens le non attachement !


Je vais faire une pause car mon cerveau fume tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mawie



Féminin Nombre de messages : 69
Age : 27
Localisation : Sur la terre
Emploi : reprise d'études
Date d'inscription : 17/04/2013

MessageSujet: Re: amour inconditionnel    Mar 28 Mai 2013 - 16:11

Citation :
Et si on perd ça en vieillissant (y compris dans l'amour d'une mère pour son enfant, quand il est plus vieux et qu'il commet, par exemple, des actes répréhensibles), c'est parce que non seulement on n'a pas assez d'amour pour soi-même (donc comment aimer véritablement les autres ?), mais qu'en plus, on n'assume pas la pleine responsabilité de notre vie.
Donc il y a toujours quelqu'un ou quelque chose de responsable de nos émotions, et donc en fonction que ce sont des émotions positives ou négatives que ça nous fait ressentir, on aime ou on aime pas.
Machin te parle mal, tu ne l'aimes pas. Il te fait un geste généreux, tu l'aimes. Ton enfant te fait tourner en bourrique, tu l'aimes moins (même si c'est l'espace d'une seconde) etc.
Tu as raison aussi sur ces point , et on en reviens à la meme chose : "S'AIMER SOI MEME" .
Donc, en fait tout mon blabla d'avant c'etait pour dire que maintenant je crois que :
La compassion nous permet de nous aimer nous meme , et ensuite , d'aimer les autres en comprenant qu'ils sont pareils que nous , qu'ils ont les meme souffrances "




Citation :
Et si on peut être convaincu que, quel que soit l'acte commis par la personne (y compris un crime), ce n'est pas de sa faute parce qu'elle n'en est pas au même point que nous dans sa croissance personnelle, ou parce que personne ne l'a elle-même suffisamment aimée, ou parce qu'elle ne sait pas qu'elle peut modifier ses pensées etc., alors on peut lui pardonner et avoir de la compassion. Et si on peut éprouver de la compassion sincère pour elle, on peut l'aimer indépendamment de son comportement.



Ça paraît tellement simple comme ça

En prenant cet exemple , je peux dire que : je suis loin (trèèèèèèèèèèèèèèèès loin) d'avoir atteind la bouddhéité ! Parce que franchement , a l'heure actuelle , je ne garderais pas mon calme devant un violeur, un pédophile ou autre criminel .
Un jour peut etre , je serais assez sereine pour ne pas m'eneeeeerrrrrver violement en presence d'un type (ou nana) comme ca .


lol!

Je crois que l'amour inconditionnel permanent est la dernière étape .
Il y a beaucoup de chose à comprendre avant (comme le non attachement )
C'est pas evident de résumer ça Laughing je reviens le faire après
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: amour inconditionnel    Aujourd'hui à 23:20

Revenir en haut Aller en bas
 
amour inconditionnel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» Roch Voisine - sauf si l'amour s'évapore
» parfait amour et perfect haze
» bebe d amour
» les poignées d'amour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vraie Vie des Femmes Actives :: Les Femmes Actives prennent leur vie en main :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers: