AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'instruction en famille (IEF)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 10:02

... ou faire l'école soi-même à ses enfants.

Messaaaaaaaaaaaaaaaa est demandée à l'accueil, ton expérience m'intéresse cheers

Je recopie de ton message de présentation quelques passages que tu as mis au sujet de l'IEF, que tu pratiques avec tes trois enfants :

Citation :
Tu n'as besoin d'aucune formation pour faire "l'école à la maison" à tes enfants. Comme tu le sais, l'école n'est pas obligatoire c'est l'instruction qui l'est. Et les parents ont priorité sur celle-ci.

Ils sont inscrit à des cours par correspondance pour me "mâcher" le travail .. Donc mes enfants suivent un programme bien particulier, moi je n'ai qu'à suivre les instructions données. Ils renvoient leur devoirs chaque semaine, sont corrigés et ont leur bulletin et avis de passage.

Tu as des mamans qui font l'IEF "pur et dur" sans programme; elles puisent à droite à gauche sur le net et les livres ... Perso, j'ai pas trop le temps (ni l'envie) de me combiner mon propre programme... Bien que tu es moins de pression.

Enfin c'est vite dit, sachant que tous les enfants instruit de cette façon ont un contrôle annuel de l'éducation national qui vient s'assurer de la réalité de l'instruction..


Citation :
Pour l'école à la maison, ca effraie au premier abord, mais c'est tout à fait gérable, surtout quand les enfants sont grand et autonome. Le plus dure étant au cp à l'apprentissage de la lecture et les enfants pas autonome qui ont besoin d'être guidé en permanence..



Alors me voici maintenant avec mes questions !

Si ce n'est pas indiscret, pourquoi avez-vous fait le choix de ne pas mettre vos enfants à l'école ? Est-ce qu'ils n'y sont jamais allés ? Est-ce que tu penses arrêter l'IEF à un certain moment (l'entrée au collège ou au lycée par exemple) ?

Quels sont pour toi les avantages et les inconvénients ?

Et enfin, quel regard portent tes enfants sur cette école à la maison ?

_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Pomme



Féminin Nombre de messages : 6091
Age : 45
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 10:28

C'est un sujet qui m'intéresse grandement même si je ne suis pas certaine d'avoir les compétences requises pour cela (ni la patience)!

J'attends les réponses aux questions de Nath Wink
D'avance, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oko



Féminin Nombre de messages : 751
Localisation : PACA
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 11:52

Ça m'intéresse aussi, notamment vis-à-vis du lien social. Ce que je trouve important dans l'école "à l'école", c'est le rapport à l'autre, la découverte de la différence, du groupe, des règles sociales.

Ma fille (et je pense de nombreux enfants) était très en demande d'autres enfants et de jeux collectifs dès l'âge de deux ans et demi environ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 12:18

+1 avec Oko.

Elle n'est pas encore à l'école mais depuis janvier elle n'attend que ça avec impatience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messa



Nombre de messages : 33
Age : 35
Date d'inscription : 12/06/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 14:26

Coucou

Citation :
Si ce n'est pas indiscret, pourquoi avez-vous fait le choix de ne pas mettre vos enfants à l'école ?

Pour la simple et bonne raison que l'école publique part à la dérive, entre violence et échec (surtout dans les quartiers "sensible" où je vis), le choix est vite fait. Et les écoles privés (en plus d'être cher), ne me conviennent pas.


Citation :
Est-ce qu'ils n'y sont jamais allés ?

Ils y sont allés, et c'est pour cela que je sais que ca ne leur convient pas. Le plus grand est de nature stréssé, une tonne de devoirs le soir, une classe surchargé ou il a du mal à faire sa place, l'enseignante qui n'as que faire des difficulté des élèves... le second pour lui c'était pire, il manque de confiance en lui, alors comme il était en situation d'échec (poutant il a de grande capacité), il était le canard boiteux de la classe, alors il se réfugiait dans les bêtise, il était donc classé comme le mauvais garçon de la classe.. et ca n'aurai pas changé si je ne l'avais pas désco et redonné confiance en ses capacités.

Citation :
Est-ce que tu penses arrêter l'IEF à un certain moment (l'entrée au collège ou au lycée par exemple) ?

Ca dépend, à cet âge la ils sont autonome, donc ca ne pose pas de problème pour l'apprentissage à proprement dit. Le collège non, trop de "déviance" pour ma part à cet age la. Le lycée, c'est à voir.

Citation :
Quels sont pour toi les avantages et les inconvénients ?

Avantage : Prendre son temps pour chaque matière, elles sont donc réellement assimilées et non survolées comme à l'école. Prendre l'enfant selon son caractère, lui donné confiance en ses capacités. Etre proche de ses enfants et de leur besoins. (liste non exhaustive ^^)

Inconvénient : Il faut travailler sur sa patience pour ne pas dégouter les enfants de l'apprentissage; de la rigueur, et de la disponibilité pour les activités

Citation :
Et enfin, quel regard portent tes enfants sur cette école à la maison ?

Ils aiment; étant donné qu'on a bcp voyager, ils en avaient marre de changer tout le temps de programme, devoir s'adapter et se faire "martyriser" à l'école parce que ce sont les "petits étranger"

Pour le coté sociale; c'est souvent l'argument utilisé par les "pro-école" (je dis pas que vous l'êtes hein), pour diffuser la pensé que sans l'école le pauvre enfant sera un petit sauvage.

Les enfants à l'école sont cloisonné avec des enfants du même age (pas de diversité), qu'ils n'ont pas forcément envie de côtoyer , les récrés sont courtes, donc la sociabilité est ou ?

A la maison, vous pouvez tout à fait organiser des sorties avec des familles homeschooleuses, des activités extra scolaire (sport etc..), et voyager quand vous voulez Cool

Quand ont étaient à l'étranger, ils ont cotoyer bcp d'enfants sans aller à l'école, ils fréquentaient des clubs de sport, des clubs de maths, des parcs etc...et ils avaient des amis.. les opportunités ne manquent pas.

Par contre faire l'école à la maison et s'enfermer chez soit, oui c'est pas top .. surtout si enfant unique.

Voili voilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oko



Féminin Nombre de messages : 751
Localisation : PACA
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 14:50

Ouais, je te comprends. Là, j'ai de la chance que ma fille soit dans une bonne école, avec une super maîtresse (qui est d'ailleurs la directrice) qui a l'esprit large et qui a roulé sa bosse (je sais qu'elle a enseigné en Afrique, notamment). Elle ouvre l'esprit des enfants sur plein de choses, leur propose des activités variées, multiculturelles. Vraiment, elle favorise les échanges, tous les matins ils ont leur temps de libre parole, enfin bref, une maîtresse passionnée par son métier et dévouée aux enfants.

Mais après ? Franchement, je ne sais pas ce que ça va donner, et l'école privée ne me convient pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 14:55

Merci pour toutes tes réponses cheers

Moi c'est clair qu'avant même d'y être confrontée puisque je n'ai pas d'enfant, j'avoue ne pas être tentée par l'école : entre les violences dont tu parles et le programme et les méthodes que je ne trouve pas spécialement adaptés, je suis vraiment pour l'instruction à la maison, par la vie de tous les jours, et je dirais même sans programme préétabli, sans compétition, sans notation.

Et puis oui, pour voyager, c'est une contrainte en moi que de faire l'école soi-même drunken

_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Mar 14 Juin 2011 - 15:56

Citation :
Et les écoles privés (en plus d'être cher), ne me conviennent pas.

En fait, l'école privé n'est pas si cher que je ne l'aurai pensé. Je viens d'y inscrire ma fille et je vais payer 15 € par mois, alors que je mettais imaginer en payer au moins 100. Je les inscrite en privé car pour moi le public était trop "je m'en foutiste" et je n'avais aucune confiance en eux.

Mon chéri n'aime pas l'école, car il trouve que les maîtresses ou professeurs ne peuvent s'adapter à chaque enfant. Je suis également d'accord avec la violence, c'est ce qui me fait le plus peur.

Bon, là il s'agit pour moi de la rentrée en maternelle. C'est vrai que j'ai rencontré les deux maîtresses qui ont les petites sections et il n'y a pas photo quant à la différence d'esprit entre ces deux personnes. Une est passionnée par son métier, ça se ressent dans ses explications alors que l'autre au bout de deux secondes prônait la discipline.

Oko et messa : est-ce le côté religieux qui vous déplaît dans l'école privée ? (si ce n'est pas indiscret)

Nath : Je comprends tout à fait ton côté "voyage", ça m'embête également.

Citation :
Pour le coté sociale; c'est souvent l'argument utilisé par les "pro-école" (je dis pas que vous l'êtes hein), pour diffuser la pensé que sans l'école le pauvre enfant sera un petit sauvage.

J'entends ça pas tous les jours mais presque. Lorsque je travaillais à l'extérieur, à mon boulot, les gens ne comprenaient pas que chéri garde bébé et pas une nounou, ni que je ne la confie pas à autrui pour quelques jours. J'entendais que ce serait une sauvage, que le jour venu cela se passerait mal, qu'elle n'aimerait pas les autres enfants. Ensuite je me suis installée en tant que secrétaire indépendante et là encore je suis entendue dire que je devrais la confier pour travailler, mais justement j'ai en partie choisi ce métier car je voulais être plus proche d'elle. Et toutes ces personnes avaient tort car lorsque je la confie elle y va toujours de bon coeur, tout se passe bien, même mieux que je ne l'aurai espéré. Losqu'il y a des enfants qu'elle connaît depuis qu'elle est petite, elle s'éclate bien. Le seul truc, c'est qu'elle ne va pas spontanément vers les enfants qu'elle ne connaît pas et elle en a souvent peur. J'ai eu l'exemple ce week-end. Il y avait plein d'enfants autour d'elle mais elle a préféré jouer tranquillement toute seule. Elle n'aime pas l'agitation.

Franchement, si je fais lire ce sujet à mon homme. Il la désinscrit de suite. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'instruction en famille (IEF)   Aujourd'hui à 11:13

Revenir en haut Aller en bas
 
L'instruction en famille (IEF)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Instruction En Famille
» L'instruction en famille remise en cause
» Vivre et s'instruire en Rhône-alpes
» IEF- Instruction en famille
» menace instruction no. 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vraie Vie des Femmes Actives :: Les Femmes Actives et les relations :: Les enfants-
Sauter vers: