AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Evolution des enfants à travers les décennies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Evolution des enfants à travers les décennies   Mar 22 Fév 2011 - 15:50

Est-ce que vous trouvez que les enfants ont changé, évolué ? Est-ce que les enfants actuels sont, d'après vous, très différents des enfants que nous étions il y a ne serait-ce qu'une trentaine ou une quarantaine d'années ?

De fait, il y a de plus en plus d'enfants turbulents, hyperactifs, "dysquelque chose".

Je suis la première à parfois penser que l'éducation de maintenant y est pour quelque chose.

Mais je viens de découvrir un livre (que je n'ai pas acheté donc pas lu) qui appréhende les choses sous un angle a priori très intéressant selon moi. En tous cas, en tant que neurodroitière, ça me paraît tout à fait plausible... voire complètement évident !

Le livre, c'est :

Et s'il s'agissait d'autre chose ? : Enfants autistes, hyperactifs, dys...
de Marie-Françoise Neveu

Citation :
En une trentaine d'années, le nombre de diagnostics d'autisme, toutes formes confondues, est passé de 1 pour 100 000 à 1 pour 300.
Parallèlement, le nombre de jeunes diagnostiqués schizophrènes, atteints de troubles bipolaires... est en constante augmentation.
Le syndrome d'hyperactivité, avec ou sans déficit d'attention, atteint des proportions qui frisent la pandémie.
Quant aux troubles dys... ils fleurissent comme fleurs au printemps.
A part la dyslexie devenue un grand classique, les autres formes de dys... étaient, jusque-là, réservées à des pathologies graves, souvent séquelles d'accidents.

Que se passe-t-il ? La santé mentale de nos enfants, de nos jeunes, s'est-elle à ce point détériorée ? Existe-t-il encore des enfants ou des jeunes qui échappent à de tels diagnostics ?
Et si, en réalité, il s'agissait de bien autre chose ? Et si tous ces troubles n'étaient que les révélateurs de quelque chose de beaucoup plus profond, à la fois résultante de certains de nos choix et émergence d'un paradigme nouveau ?


Elle a également écrit :

les enfants actuels : le grand défi "cerveau droit" dans un univers "cerveau gauche"

Citation :
Depuis quelques décennies, de plus en plus d'enfants, de jeunes, nous interpellent. Ils n'entrent pas dans les cadres classiques, ils évoluent différemment, ont une autre manière d'être, de regarder, de percevoir le monde.
Ils déroutent par la pertinence de leurs propos, leur maturité, leur sens aigu de la vérité, de la justice, de la cohérence... En un mot, ils dérangent.
La plupart de nos systèmes éducatifs et pédagogiques sont mis en échec.

Très sensibles, intuitifs et réceptifs, ils répondent à des questions non formulées, résolvent très rapidement un "problème" sans pour autant pouvoir en expliquer le raisonnement. A l'école, souvent, ils s'ennuient et vont devenir cancres autant que surdoués, la tête dans la lune autant que boulimiques de nouveaux apprentissages.
Ils peuvent se replier sur eux-mêmes aussi bien que devenir ingérables...

Qui sont ces enfants ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Quel est leur dénominateur commun ? Comment les accueillir dans leurs spécificités alors même qu'ils nous dérangent ?
Comment les accompagner dans leur développement ? Autant de questions auxquelles l'auteur propose des réponses innovantes.

La terminologie actuelle d'enfants indigo, enfants cristal, enfants arc-en-ciel... ne correspond que très partiellement à leur réalité. En effet, bien que très récemment reconnus et identifiés comme tels, les enfants cerveau droit existent depuis fort longtemps et s'inscrivent dans le processus naturel de l'évolution de l'humanité.


J'ai très envie de les lire... D'autant que dans ma pile de livres à acheter, j'ai "l'homme aux deux cerveaux", où l'auteur explique que nous sommes dans une période de transition, et qu'en gros l'avenir appartient aux cerveaux droits, car actuellement on serait :

Citation :
entre " l'âge de l'information ", qui a vu la valorisation des qualités analytiques attribuées au cerveau gauche, et " l'ère conceptuelle ", qui verra prospérer les créatifs, ceux qui possèdent naturellement ou cultivent les qualités artistiques et empathiques propres au cerveau droit.

Qu'est-ce que vous en pensez ? Qu'est que cette "théorie" vous inspire ?
Et si effectivement l'espère humaine était en train d'évoluer, pour devenir plus créative et intuitive ?
Et si, enfin, les neurodroitiers n'avaient plus cette sensation d'être des extraterrestres ? Wink

_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mar 22 Fév 2011 - 23:27

Oué oué oué, ça ne vous inspire pas grand chose, on dirait Laughing

_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Pomme



Féminin Nombre de messages : 6091
Age : 45
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 0:59

Si, si mais je n'avais pas le temps ce matin et après j'ai oublié et là je suis Sleep Sleep
J'espère y penser demain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 9:24

En ce qui me concerne je pense que l'on diagnostique plus de dys, d'hyper machin parce que d'abord on connait et on reconnait, et ensuite parce qu'il faut toujours tout expliquer et faire rentré non loulous dans des cases.

Pour les maladies réelles, sans appel comme l'autisme et bien là je ne sais pas mais c'est le cas aussi pour les FLP. Il y a 30 ans le taux était de 1/2300 aujourd'hui 1/600, est-ce qu'ils sont mieux comptabilisés ? Mieux dépistés ? Est-ce que l'on les caches moins ? Où existe-t-il une réelle progression ?

Je continue , Je ne vais pas me faire des amies .......... oui, les enfants d'aujourd'hui sont plus éveillés, plus vifs, normal, plus critiques leur cerveau est sollicité plus vite et mieux. Maman qui pose bébé au pied du lavoir pendant qu'elle s'affaire n'aura pas le même effet que maman qui joue avec bébé et des jouets sonores et visuels. Là ou je suis sévère c'est que oui les enfants dérangent. Certains pensent qu'avoir un enfant c'est faire comme les autres copines, allez on porte, on pond et puis quand il est chiant on le refile à papi ou mamie et si on veut sortir même combat.

On veut des enfants mais rien changer à notre vie et bien non, alors forcement, un enfant cela cri, cela bouge, cela demande du temps et une attention constante et du coup et bien il bouge trop il doit est hyperactif, faut lui donner une pilule pour le calmer je n'arrive pas à la supporter mais j'ai encore assez d'énergie pour aller chez les copains le samedi soir, allez à la salle de sport ou autre. C'est juste supporter mes enfants qui m'insupporte. Je ne pense pas que nos enfants bougent plus je pense juste que c'est nous qui n'assumons pas (pour ceux qui se plaignent !).

C'etait mieux non de ne pas avoir de réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
cychlowen



Féminin Nombre de messages : 2368
Age : 41
Emploi : Secrétaire indépendante
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 9:53

Je ne sais pas ce qu'il en est de la "généralité" mais pour moi les enfants sont plus éveillés, hypermachin... parce que la vie d'aujourd'hui les éveille plus : télé, ordinateur, jeux par dizaines... je n'avais pas tout ça.

Nos enfants découvrent plus vite la vie et sont peut-être propulsés à un stade "de grand" avant l'age.

Je me rappelle qu'on jouait avec 3 jouets... ma fille en a des dizaines et pas par choix de notre part, car je ne suis pas pour, mais parce que maintenant, tout est tjs rapporté aux marques, aux personnages de dessin animés et que si on n'offre pas le dernier jeu à la mode de Dora ou Hello Kitty, ben ça le fait pas... et donc, pour un anniversaire avec les copains, Chloé n'a pas eu moins de 15 cadeaux de ce genre. Pas grand chose, des petits jouets, mais au final, elle se retrouve avec des dizaines de jeux et parfois, elle ne sait même plus comment s'occuper tellement elle en a.

Ils sont propulsés vers la découverte de dizaines de jeux, leur éveil en est propulsé également...

Ils découvrent des choses qu'on ne connaissait pas grace à la tv également...

Mais ce dont je suis sure, c'est que l'éducation que je donne à ma fille (pour l'instant et à Ewen plus tard) est complètement différente de celle que j'ai eue car :
- je joue avec elle alors que mes parents ne le faisaient pas,
- je me mets à son niveau et ça, on ne l'a jamais fait pour moi : il fallait faire ainsi et pas autrement. Je n'avais pas mon mot à dire. Je ne veux pas que ma fille décide, mais qu'elle exprime son avis... chose que je n'ai pas fait petite.
- son papa est très présent et s'occupe énormément d'elle : jeux, bain, promenades, sorties... et ça non plus je ne l'avais pas.

Au vu de tout cela, forcément, l'évoution de Chloé et son besoin de s'exprimer, de faire les choses, de décider s'en trouve modifié par rapport à mes propres besoin de l'époque.

Nous-mêmes, parents, n'avons pas du tout le même rythme que nos parents : nous sommes bcp plus speed et ça joue forcément sur les réactions de nos enfants !!

Alors après, quelle est la raison / les raisons de ce changement général ? je ne pourrais pas juger. Je donne juste mon expérience personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartsecretariat.com
Framboisette



Féminin Nombre de messages : 3884
Age : 46
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 10:08

Citation :
De fait, il y a de plus en plus d'enfants turbulents, hyperactifs, "dysquelque chose".

Pour ma part je pense que si les enfants sont plus turbulents ou autres c'est en grande partie la faute des adultes.

On les POUSSE à se surpasser et ce dès leur plus jeune âge. On ne les laisse pas évoluer à leur rythme mais au rythme des parents, il faut que nous ayons des enfants "modèles" qui rentrent comme dit Loalan dans les cases.

Du coup on les bouscule pour qu'ils soient "meilleurs".

Enfin c'est mon point de vue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine07



Féminin Nombre de messages : 2797
Age : 55
Localisation : Ardèche et tout près de Montelimar
Emploi : Formation AMP
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 10:12

oulala quel beau sujet , tu nous as pondu là!!

bien sur que les enfants sont plus éveillés, pour les raisons évoqués par cychlo plus haut, mais attention eveillés , ne veut pas dire plus intelligents il faut du temps au temps pour l'apprentissage de l 'intelligence, quelle que soit la période de civilisation, et oui , une journée fait toujours 24h!!! drunken

En ce qui concerne, le "plus de dys" etc.... , je pencherai pour un fait de société a double effet
- la médecine est plus pointue sur les diagnostics, donc on peut mieux comptabiliser les cas , et les rentrer dans les cases, comme disait loalan, du temps de nos parents, un enfant différent etait ou fou ou simplet , c'est tout!!

et le 2eme effet à mon avis est
- l'éducation que l on donne aux enfants, qui est différente.
combien de jeunes se retrouvent dehors du matin ou soir? est ce par ce biais que l'education parentale est transmise?
et puis dans chaque période de la civilisation il y ades modes d'educations ( sévères ou hippies par exemple , etc...) qui prennent le dessus

et je crois que en ce moment , quand il y a de grandes difficultés dans l'apprentissage et l'éducation , les parents abandonnent trop souvent , par manque d'experience, par manque de répères pour les aider dans cette démarche quiest de leur responsabilité, etc...

pas facile d'en parler ou d'en écrire sur le sujet, on a pas assez de connaissances pour dire vraiment ce qui se passe mais on peut que le subire!!

bon et bien , .... à vous!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timine



Féminin Nombre de messages : 2465
Age : 53
Localisation : A la campagne
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 10:18

Bonjour,

Les enfants sont trop..., mais ils ont tellement de choses à leurs dispositions, tellement de sollicitation, on vit aussi dans un monde de compétition, il faut toujours plus.
Alors bien sur ils sont plus speed, que nous l'étions, plus surveillé de très près voire de trop près, ils suivent le rythme que la vie de leurs parents leurs imposent.

Alors laissons les un peu vivre à leurs façons, certains seront plus rapide que d'autre, saurons faire certaines choses avant d'autre, et alors.



Véro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fraise



Féminin Nombre de messages : 2831
Age : 32
Localisation : A la montagne, au soleil !!
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 10:48

Ce sujet m'intéresse mais je reviens ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 15:02

Une question, vous souvenez-vous quand vous avez appris l'alphabet ? CP ? Maternelle ? Pour celles qui ont des enfants avez-vous comparé ce qu'ils savent faire avec ce que nous savions faire ? Les ages d'apprentissages sont-ils les mêmes ?

Pour en revenir au speed, l'orthophoniste de mon ainée me faisait remarqué qu'elle voulait toujours aller vite, terminer les choses juste après les avoir commencées et puis je me suis posée j'ai observé et en fait cela venait de moi. dés qu'elle faisait quelque chose je lui disait "allez dépêche-toi". donc oui je pense nous rendons nos enfants plus speed parce que nous le sommes nous aussi. Bizarrement quand je lui dis d'arrêter ces bêtises là elle ne m'écoute pas scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
Pomme



Féminin Nombre de messages : 6091
Age : 45
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 16:34

Non je ne me souviens pas dans quand j'ai appris l'alphabet ! Mais je sais que les méthodes ne sont pas les mêmes. Moi, j'ai appris d'abord à savoir le son que faisait les lettres avant de les nommer.

Nath, je crois que l'on comptabilise mieux les enfants ayant des difficultés. On cachait les enfants qui étaient "différents" ou alors on les montrait comme des bêtes curieuses.
Il y a une grande différence d'éducation :
- dans le temps, les enfants n'avaient pas mot à dire et devait laisser la parole au père !
- maintenant, on écoute, on s'oblige à justifier nos décisions. On ne dit plus ou que rarement c'est non et c'est comme ça. Il faut expliquer et à force d'expliquer cela devient une obligation, un justificatif a tout.

De plus, il y a une grande différence par rapport au passé. Tout le monde avait le même discours (parents, grands-parents, nourrice, instits...), les enfants n'avaient pas à décider affraid Mais maintenant, la vision de chaque adulte est différente et donc les enfants ont le droit de faire certaines choses avec des adultes mais pas avec d'autres. Et cela provoque de gros soucis d'attitudes.

scratch scratch bon je m'éloigne du sujet, là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupette



Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 42
Localisation : au pays des rêves
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 16:34

Loalan a écrit:
Pour celles qui ont des enfants avez-vous comparé ce qu'ils savent faire avec ce que nous savions faire ?

heu... moi pas souhaiter intervenir ici mais, je vais plutôt reformuler pour ce cas : "ce qu'ils savent faire"... ou "ce que le système actuel veut qu'ils sachent faire ?"

Je m'explique, j'ai appris l'heure en CE2. Ma fille a commencé à la voir en CP... bilan en CM1, ils ont fini par revoir l'heure car la moitié de la classe... beh... zéro pointé... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 17:31

Je pense également que les enfants ont bien changé par rapport à mon enfance, mais que cela vient aussi beaucoup de l'éducation qui ont changé.

Attention vous allez faire des bounce bounce

Je trouve les enfants ou ados de maintenant irrespectueux, méchants et speed et qu'ils sont devenus les rois.

Le speed je pense que cela vient du fait que la plupart des parents sont toujours en train de courir après le temps, combien de fois dit-on "dépêche toi", "on va être en retard", "allez allez plus vite".

Irrespectueux je pense que cela vient aussi qu'un bon nombre d'adultes le sont et ne connaissent même plus la politesse. Même les commerçants ne savent plus dire bonjour et merci.

Méchants : car ils sont beaucoup plus évolués que nous pouvions l'être et savent que les mots blessent. Ils deviennent comme les adultes méchants et égoïstes.

Effectivement, je pense que les enfants ne sont plus assez protégés. J'entends par là qu'avant nos parents ne se disputaient pas ou ne se disaient pas l'inverse de l'autre devant les enfants. Les sujets difficiles de famille n'étaient pas abordés à table ou devant les enfants. Lors d'un décès d'un très proche, les enfants étaient mis à l'écart mais protégés à mon sens, des pleurs, des problèmes d'organisation.

J'ai du mal avec les ados qui interviennent dans des conversations et qui s'expriment en étant certains qu'ils ont raison sur des sujets d'actualités, de politiques ou qui nécessitent une expérience de la vie que même à 30 ans je ne pense pas avoir acquis.

C'est un fait que les enfants par les jouets et tout ce que nous n'avions pas sont plus éveillés. Ils sont obligés de grandir plus vite car beaucoup de parents ne peuvent pas prendre le temps comme nos mères qui ne travaillaient pas, de jouer avec eux, de les écouter et de vivre doucement.

Avec Estella, j'essaye de lui consacrer du temps même si c'est difficile parfois, au maximum ne pas lui montrer mes tristesses et chagrins quand ça ne va pas. Je lui explique beaucoup de choses. J'essaie de prendre le temps de faire les choses et de vivre une vie doucement et cool car pour moi des parents stressés ont des enfants stressés. Et surtout primordial pour moi, je lui apprends la politesse, bonjour, merci, au revoir, et plus tard j'espère pouvoir lui apprendre le partage, l'écoute et l'importance de l'amitié.

Mais bon, je ne suis pas wonderwoman, je sais que je ferai des erreurs et pas forcément tout bien comme il faut.

Pour ce qui est dys..., des hyperactifs et tout, je pense que c'est juste pour mettre un mot sur l'évolution de nos modes de vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choupette



Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 42
Localisation : au pays des rêves
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 18:57

Citation :
Effectivement, je pense que les enfants ne sont plus assez protégés. J'entends par là qu'avant nos parents ne se disputaient pas ou ne se disaient pas l'inverse de l'autre devant les enfants. Les sujets difficiles de famille n'étaient pas abordés à table ou devant les enfants. Lors d'un décès d'un très proche, les enfants étaient mis à l'écart mais protégés à mon sens, des pleurs, des problèmes d'organisation.

et tu trouves que c'était mieux ? multiplier les secrets de famille ? entendre ses parents s'étriper... mais jamais quand tu es dans la pièce ? être mis à l'écart en cas de décès associé au mensonge et comprendre 20 ans plus tard ce qui s'est passé ? gommer certaines personnes "parce qu'il ne faut pas que ça se sache" ? Désolée... tout ça j'ai connu, plus indirectement que directement mais 20 ans après, je sais les dégâts que cela peut faire. J'ai choisi l'option inverse dans une situation familiale qui n'a/ n'est pas été simple à plus d'une reprise et le temps me donne aujourd'hui raison. Sans m'en prendre à toi Vané mais parce que je sais les effets directs ou indirects, ce genre de parole, je ne veux même plus les entendre. Alors oui, nos enfants grandissent peut-être plus vite, moins bien et tout le toutim mais quand ils se lèveront en adulte, ils pourront regarder derrière eux sans crainte.

Citation :
J'ai du mal avec les ados qui interviennent dans des conversations et qui s'expriment en étant certains qu'ils ont raison sur des sujets d'actualités, de politiques ou qui nécessitent une expérience de la vie que même à 30 ans je ne pense pas avoir acquis.
Alors tout le monde doit se la fermer et écouter les vieux avec leur "de mon temps"? Les laisser s'exprimer ne veut pas dire leur faire croire qu'ils ont raison mais plutôt les faire grandir en leur expliquant un point de vue d'adulte... souvent cela permet - moment oh comment jouissif Laughing - de dire 3 mois après "tu vois, c'est pas ce que je te disais il y a trois mois et que tu ne croyais pas / ne voulait pas entendre ? Et oui, les vieux ne racontent pas que des c****"... Après, il est vrai qu'il vaut mieux avoir un ado à la maison pour comprendre cela et voir comment réellement ça se passe.

La principale évolution des enfants aujourd'hui est d'avoir un plus grand regard sur tout, de bénéficier de tout bien souvent sans compter et comme il n'y a aucun danger, de ne pas imaginer qu'il puisse leur arriver quelque chose. Ils sont aussi envahi par un corps médical ou un simple mal de tête devient tumeur... mais ce n'est pas ça qui leur donne le courage d'aller lire le journal, regarder les info sur Internet ou les écouter à la radio. Alors si on n'accepte pas ce qu'ils sont devenus en les aidant non pas à se surpasser mais juste à grandir, dans leur époque, quel est notre rôle ???

Citation :
Pour ce qui est dys..., des hyperactifs et tout, je pense que c'est juste pour mettre un mot sur l'évolution de nos modes de vie.
Shocked quand tu as ce type de phénomène à la maison, on est loin de mettre un mot sur l'évolution d'un mode de vie... on met souvent un nom sur des symptômes dont on souffert souvent les parents (au moins un) mais que jusque là il était plus facile d'occulter. Aujourd'hui on expose et parle, je ne pourrais jamais imaginer que c'est un mal.

... désolée... je savais pourquoi je ne voulais pas me mêler au débat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 19:28

Du grand Choupette.

Sans aller jusqu'aux secrets de familles tout ne peut pas être dit à un enfant, pas tout de suite il y a des moments pour faire certaines choses. Oui nos enfants grandissent trop vite, je rebondis sur un post de Cath avec l'anniversaire de sa fille de 4 ans. Qui a 4 ans avait invité des amis pour son anniversaire ? Aujourd'hui c'est courent, c'est une évolution ... bonne ? mauvaise ?

J'ai eu mon premier jeu électronique j'avais 10 ans, aujourd'hui des amies de mon ainée ont deja des portables, forcement elle seront plus éveillées, mais à quoi ? A la consommation ?

Je ne sais pas si c'est bien ou mal, mais j'essaie de protéger mes enfants, sur des choses qui me semblent importantes mais comme c'est subjectif et bien chacun à ses normes et ses démons. Mes filles savent que la boite qui donne des billets ne le fabrique pas et que si papa et maman ne travaillent et bien le mur à billets ne donnera rien...

mais pour finir oui, j'entends souvent ma grand-mere me dire, il n'y a plus d'enfant aujourd'hui, ils sont éveillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 19:30

Bon je comprends maintenant également pourquoi je ne voulais pas répondre au post !

choupette a écrit:
Citation :
Effectivement, je pense que les enfants ne sont plus assez protégés. J'entends par là qu'avant nos parents ne se disputaient pas ou ne se disaient pas l'inverse de l'autre devant les enfants. Les sujets difficiles de famille n'étaient pas abordés à table ou devant les enfants. Lors d'un décès d'un très proche, les enfants étaient mis à l'écart mais protégés à mon sens, des pleurs, des problèmes d'organisation.

et tu trouves que c'était mieux ? multiplier les secrets de famille ? entendre ses parents s'étriper... mais jamais quand tu es dans la pièce ? être mis à l'écart en cas de décès associé au mensonge et comprendre 20 ans plus tard ce qui s'est passé ? gommer certaines personnes "parce qu'il ne faut pas que ça se sache" ? Désolée... tout ça j'ai connu, plus indirectement que directement mais 20 ans après, je sais les dégâts que cela peut faire. J'ai choisi l'option inverse dans une situation familiale qui n'a/ n'est pas été simple à plus d'une reprise et le temps me donne aujourd'hui raison. Sans m'en prendre à toi Vané mais parce que je sais les effets directs ou indirects, ce genre de parole, je ne veux même plus les entendre. Alors oui, nos enfants grandissent peut-être plus vite, moins bien et tout le toutim mais quand ils se lèveront en adulte, ils pourront regarder derrière eux sans crainte.

Par cela, je ne parlais pas de secrets de famille ou de choses comme cela, mais comment te dire, j'ai connu trois décès dans ma famille à des âges différents et mes parents ont agi différemment à chaque décès. Bon il s'agit de trois situations différentes le premier je devais avoir 16 ans, un oncle d'une maladie en début d'année, une tante six mois plus tard, d'un accident de voiture. Je ne me suis pas sentie à l'écart, mais mes parents nous avaient envoyés chez des amis pour pouvoir faire les papiers tranquillement, être avec les veufs ou veuves pour ne pas les laisser seuls. Effectivement nous n'avons pas tout entendu, tout vu ce qu'il se passait, nous avons été aux enterrements, nous avons vu nos parents tristes mais je me suis trouvée plus protégées que ne l'a été mon petit frère lorsque j'ai perdu ma soeur. Il a tout vécu, les papiers, les pleurs, les cris, le choix de la pierre tombale, les questions, il n'avait que 9 ans. Pendant des semaines il a dessiné des pierres tombales avec le prénom de ma soeur dessus. Et bien maintenant il est mal dans sa peau, il pèse 120 kilos, on lui a posé un anneau. Et je pense que c'est ce qu'il a vécu qu'il l'a fait devenir comme cela. Donc oui je pense que certaines fois il faut savoir ne pas parler de tout devant les enfants et savoir le leur expliquer plus tard.

Pour ce qui est des disputes mes parents ne se sont jamais engueulés devant nous et je ne les entendais pas non plus le soir.


Citation :
J'ai du mal avec les ados qui interviennent dans des conversations et qui s'expriment en étant certains qu'ils ont raison sur des sujets d'actualités, de politiques ou qui nécessitent une expérience de la vie que même à 30 ans je ne pense pas avoir acquis.
Alors tout le monde doit se la fermer et écouter les vieux avec leur "de mon temps"? Les laisser s'exprimer ne veut pas dire leur faire croire qu'ils ont raison mais plutôt les faire grandir en leur expliquant un point de vue d'adulte... souvent cela permet - moment oh comment jouissif Laughing - de dire 3 mois après "tu vois, c'est pas ce que je te disais il y a trois mois et que tu ne croyais pas / ne voulait pas entendre ? Et oui, les vieux ne racontent pas que des c****"... Après, il est vrai qu'il vaut mieux avoir un ado à la maison pour comprendre cela et voir comment réellement ça se passe.


La principale évolution des enfants aujourd'hui est d'avoir un plus grand regard sur tout, de bénéficier de tout bien souvent sans compter et comme il n'y a aucun danger, de ne pas imaginer qu'il puisse leur arriver quelque chose. Ils sont aussi envahi par un corps médical ou un simple mal de tête devient tumeur... mais ce n'est pas ça qui leur donne le courage d'aller lire le journal, regarder les info sur Internet ou les écouter à la radio. Alors si on n'accepte pas ce qu'ils sont devenus en les aidant non pas à se surpasser mais juste à grandir, dans leur époque, quel est notre rôle ???

La plupart du temps, ils ne répètent que ce qu'ils ont entendu, ne prennent pas le temps de se faire une opinion par eux-même, côté politique sont souvent le reflet de leurs parents.
En parlant de ça, je pensais toujours à ce même frère qui pense que maintenant tout autorité est horrible, que si, je donne un exemple, un jour son patron lui fera une critique lui répondra merde sans savoir s'il a vraiment fait une erreur. J'explique beaucoup de chose à ma fille même si elle est petite et j'aimerais qu'elle me donne son avis mais entre donner un avis et être affirmatif et agressif et sûr du bien fondé de ses idées y a de la marge. Grosse discussion ce week-end avec mon neveu de 15 ans qui est persuadé qu'un animal n'a pas de conscience ni d'intelligence et qui ne supporte pas que ses parents parlent de lui en disant mon enfant. Il ne supporte pas ce moment, ni le mot ado. Il voudrait quoi qu'on l'appelle déjà un homme ! D'ailleurs, il s'y croit déjà en buvant comme un adulte à table.


Citation :
Pour ce qui est dys..., des hyperactifs et tout, je pense que c'est juste pour mettre un mot sur l'évolution de nos modes de vie.
Shocked quand tu as ce type de phénomène à la maison, on est loin de mettre un mot sur l'évolution d'un mode de vie... on met souvent un nom sur des symptômes dont on souffert souvent les parents (au moins un) mais que jusque là il était plus facile d'occulter. Aujourd'hui on expose et parle, je ne pourrais jamais imaginer que c'est un mal.

... désolée... je savais pourquoi je ne voulais pas me mêler au débat...

Etant ado, moi aussi je rêvais d'être plus vieille, de participer aux conversations de grands, mais je m'aperçois que maintenant à ce que c'était bien le temps où on était enfant et que je n'avais de soucis à me faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 19:35

Vanétoile a écrit:

Etant ado, moi aussi je rêvais d'être plus vieille, de participer aux conversations de grands, mais je m'aperçois que maintenant à ce que c'était bien le temps où on était enfant et que je n'avais de soucis à me faire.


On rêve tous et toutes de cela et puis à 25 ans on regrette d'avoir voulu grandir si vite ........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 19:59

Juste une petite histoire de famille pour illustrer le manque de protection de mon petit frère par exemple (Nath si ça n'a rien à voir tu zappes le truc)

Une de mes tantes est marié avec un étranger et qui plus est un dealer de drogue. C'est un homme qui a été super avec elle avant son mariage et franchement pas gentil après. Un jour elle avait décidé de le quitter, mes parents l'ont recueilli je devais avoir dans les 17 ans. Pour avoir été de nombreuses fois en vacances chez eux, j'étais au courant de bien des choses mais par amour pour ma tante, je la protégeais pendant les vacances et ne disait rien à mes parents, jusqu'à ce jour. Ils ont deux enfants à cet époque pas très vieux. Il nous a harcelé au téléphone, menacé de mort, etc. et le problème c'est que mes parents parlaient de ces menaces devant mon petit frère à l'époque 4 ans. Le mari est venu jusqu'à chez nous pour dormir au pied de la maison, passait ses nuits à klaxonner, etc. Nous n'avions plus le droit de nous promener seul.

Et bien suite à cela mon frère a dormi jusqu'à ses 10 ans avec un pistolet en plastique sous son oreiller.

Cela je pense aurait pu être éviter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Framboisette



Féminin Nombre de messages : 3884
Age : 46
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 20:21

Je suis assez de l'avis de Choupette, on ne doit pas les SURprotéger.

Pour ma part on parle de tout à la maison et ils ont leurs idées et on les écoute, ce n'est parce qu'on est ado qu'on a rien d'intéressant à dire. Bien évidemment il y a des sujets qu'ils ne maîtrisent pas et forcément répètent ce qu'ils ont entendu.

Je suis POUR le fait de parler de l'actualité à nos enfants, il faut et pour ma part très tôt les aviser des dangers (rien qu'en ce moment avec tous ces enlèvements, meurtres, etc), des problèmes qu'on peut rencontrer lorsqu'on est adulte, ne pas les laisser s'enfermer dans leur monde bisounours.

Pour les soucis que tu nommes Loalan (jeux, téléphone) je suis d'accord avec toi sur le principe. Le souci à l'heure actuelle c'est qu'ils sont montrés du doigt s'ils n'ont pas ce que les copains ont, et oui il faut avoir des vêtements de marque sinon c'est la honte, il faut des téléphones portables parce que tout le monde en a et que c'est la honte si t'en as pas, on vit dans un monde où l'on pousse à la consommation et surtout a toujours être au même niveau voir mieux que le voisin.

Quant à l'école que dire ??? surcharge des classes, incompétence des instits, le programme ou la méthode n'est pas adapté ? je ne sais pas, je pense que les enfants ont pour certains des aptitudes et quoiqu'il arrive ils y arriveront et pour d'autres ont des difficultés et on n'arrive pas à les "gérer" parce que les structures manquent ou ne sont pas adaptées.

Mais je ne pense pas que ce soit un phénomène de société récente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 20:23

Moi je suis peut-être à côté de la plaque, je ne connais pas très bien les enfanst et les bébés en fait Embarassed ... mais ce qui me frappe (et c'est pour ça que cette théorie d'une certaines évolution, vers le fait que les enfants d'aujourd'hui ne sont plus les mêmes qu'avant) c'est quand je vois un bébé à peine né avec des grands yeux bien ouverts, qui a déjà l'air d'observer le monde autour de lui.

Avant, un bébé, c'était une chose toute endormi sans trop d'expression, non ?

Donc oui, je comprends ce que vous dites par rapport au fait que c'est l'époque et plein de choses qui font des enfants plus éveillés... mais qu'est-ce qui explique qu'ils soient plus éveillés dès les premiers jours de vie ?

Du coup, j'ai envie de m'intéresser à cette théorie, qui s'avérera peut-être loufoque.

Mais si justement, ça permettait de ne pas mettre les enfants dans des cases (et d'être traités comme "anormaux", hyperactifs, trop durs, trop ci, pas assez ça etc.) en adaptant simplement l'éducation (celles des parents, mais aussi les méthodes pédagogiques) à ces nouveaux enfants plus intuitifs - plus éveillés, peut-être plus précoces et plus intelligents ?? Rolling Eyes - ça vaut sûrement le coup.

Vous êtes d'accord pour dire que les méthodes, les instits ne sont pas adaptés à vos enfants, mais vous ne voulez pas envisagez que ce sont les enfants qui ont changé. D'ailleurs, toutes ces méthodes fonctionnaient très bien avec nos parents, même avec nous. Les enfants en difficulté à l'école étaient moins nombreux que maintenant, et ils ne sont pas moins intelligents pour autant.

_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !



Dernière édition par Nath - Les Femmes Actives le Jeu 24 Fév 2011 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 20:29

Framboisette : Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il ne faut pas non plus les surprotégés. Au risque de me répéter, malgré son âge, je lui montre par les dessins animés qu'il y a des gens méchants, que la vie n'est pas facile tous les jours, qu'on peut être triste, qu'on peut ne pas toujours faire ce que l'on veut lorsque l'on est enfant, mais qu'on peut tout de même être heureux. Mes sources toujours les mêmes Heidi et Candy et je peux vous dire qu'il leur en arrive des histoires et quand ça pleure je lui explique ce qu'il se passe.

Nath : C'est vrai que moi aussi je pensais qu'un tout petit bébé, ça dormait, mangeait, pleurait, et j'ai été super surprise de voir comment dès tout petit ils regardent et observent tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 20:40

Un bébé évolue avec son entourage. Des bébés de nos jours placés dans des maisons (parqués) sans soins, amour et stimuli seront des bébés non éveillés (il existe un documentaire là dessus) mais ce n'est pas irréversible.

Aujourd'hui on sort de la maternité (deja on a pris un bain de foule) on va au supermarché acheter les paquets de couches, dans la maison il y a toujours une télé ou une radio qui chante et bouge, forcement cela stimule et forcement cela éveille. Après on ajoute les jouets colorés, sonores ... Un bébé n'est plus un tuyau.

Et puis comme le disait Cyclhowen, si maman doit faire autre chose papa prendra le relais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 20:43

Oui, c'est vrai les bébés sont toujours entourés, maman ou papa ou les grand-parents ou la nounou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath - Les Femmes Actives
Admin


Féminin Nombre de messages : 3580
Age : 43
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 21:18

Bien sûr qu'entre un enfant actuel éveillé par son entourage et un enfant actuel délaissé dans un coin, il y aura une différence. Bien sûr que l'environnement joue sur l'éveil, sur les capacités de l'enfant.

Mais là, la comparaison qui m'intéresse, c'est entre un enfant d'un âge donné, normalement éveillé par son entourage mais il y a 30 ans, et un enfant d'un âge donné, normalement éveillé par son entourage, mais à notre époque.

Moi, j'ai eu une maman au foyer, j'ai été élevée avec un frère de 11 mois de plus que moi, donc stimulée, je pense. On n'était pas mis dans un parc pendant que ma mère vaquait à ses occupations, on a chanté, fait de la pâte à modeler, de la peinture, on a été au zoo, bref on a été largement éveillés, je pense, et je crois aussi que je suis relativement intelligente Razz

MAIS si je me compare avec une petite fille d'aujourd'hui, élevée dans les mêmes conditions, sans jouets en excès, sans télé à l'extrême etc., je trouve quand même que j'étais nettement moins dégourdie et mature au même âge. Que je n'avais pas ce besoin constant d'attention qu'ont les enfants maintenant, ce besoin de se mêler aux conversations des grands dès qu'ils sont tous petits alors qu'à l'époque, nous au même âge, ça ne nous intéressait pas du tout, on préférait aller jouer aux légo.

Ok, il y a plein de technologies, de stimuli que je n'avais pas à l'époque, oui peut-être que ça y participe.

Et je ne dis pas que tout ceci n'est pas la raison à ce plus grand éveil des enfants d'aujourd'hui. Mais pourquoi être aussi catégorique ?

Pourquoi est-ce qu'il n'y aurait pas une certaine évolution de l'espèce humaine, comme il y en a eu tant depuis des millions d'années ? Hehe suspeeeens...

_________________
sunny Ma guérison est en marche !  sunny

Mon site sur la transformation personnelle : Belle, heureuse et en pleine santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaute-bonheur-sante.com
Pomme



Féminin Nombre de messages : 6091
Age : 45
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Mer 23 Fév 2011 - 21:19

Et il ne faut pas oublier que maintenant la futur mère vit !
Et oui, remonter un peu le temps, la femme enceinte ne prévenait pas qu'elle l'était, on le découvrait parce que cela se voyait ! Elle ne devait pas être prise en photo avec son ventre tout rond ! Oui, on mettait les enfants devant le ventre, s'il y en avait déjà, on truquait la photo naturellement...
La futur mère vit normalement de nos jours et souvent elle parle à son bébé, elle lui lit des histoires, lui fait écouter de la musique. Alors pourquoi ne serait-il pas éveillé ce bébé quand il vient au monde ...
Et n'oubliez pas, on emmaillotait les bébés souvent plusieurs mois ... et quand vous parlez aux grands-mères de 90 ans, elles ne sont pas surprises que les enfants aient de problème de dos car ils ne sont plus limités dans leurs mouvements.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolution des enfants à travers les décennies   Aujourd'hui à 13:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Evolution des enfants à travers les décennies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comprendre les émotions des enfants au travers de leurs comportements (et vice versa)
» Le développement de l’enfant 0-5 ans
» Morphologie de Barbie à travers les âges...
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Quels sièges auto isofix pour enfants de 2 ans et 4 mois ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vraie Vie des Femmes Actives :: Les Femmes Actives et les relations :: Les enfants-
Sauter vers: