AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les "nantis"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 17:10

Etes-vous d'accord, si je vous dis que les personnes cultivées, intelligentes et à l'abri du besoin sont ignorantes des problèmes de personnes moins chanceuses, moins bien loties et s'en protègent par tous les moyens?

Vos avis, vos témoignages m'intéressent.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette



Féminin Nombre de messages : 15
Age : 39
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 17:26

Bonjour!
Alors ça me paraîtrait ....comment dire sans fâcher....simpliste de penser cela drunken
Je veux dire....rien n'est jamais figé pour personne et toute personne "à l'abri" à un moment peut très bien ne plus l'être à tout moment, des tas de témoignages autour de nous le montrent......et de même , une personne dans le besoin peut aussi voir la chance lui sourire au moment où elle s'y attend le moins....
Pour résumer une argumentation qui , je pense, se devrait d'être bien longue pour être exhaustive et juste, je dirais qu'il existe des personnes "à l'abri"et ce depuis leur naissance peut-être , qui ont donc eu l'occasion de se cultiver etc...... mais bien plus conscientes de leur chances et compatissantes envers les personnes moins chanceuses, que d'autres ayant connu des situtaions précaires mais ayant vite oublié d'où elles venaient .
En bref, je ne fais pas de clichés entre "personnes nanties" ou "précaires" comme c'est pourtant bien à la mode dans notre beau pays mais je "classe" plutôt les personnes en fonction de leur personnalité, qui ets pour moi , bien plus révélatrice Wink
Débat très intéressant, somme toute Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 17:37

Oui, Juliette, c'est simpliste par excellence! C'est bien pour cela que j'ai besoin d'avis comme le tien. Allez-y! Argumentez bounce
Est-ce que le fait d'être nanti (à l'instant T ou depuis toujours) fait oublier les moins biens nés ou les galériens passagers?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 17:59

Je ne sais pas, je ne crois pas... si, peut-être... enfin je n'en sais rien Laughing

Je vais prendre mon propre exemple...
J'ai eu mes périodes de galère financière et c'est vrai et que j'ai fait ce qu'il fallait pour ne plus y être. J'estime que beaucoup de "galériens" ne font pas le nécessaire pour s'en sortir. C'est qui me fait, moi, être pas insensible mais peut-être intolérante, je minimise leur situation. Je serais du genre à leur dire "mais allez bouge-toi, rien ne te tombera tout cuit dans le bec" Embarassed

Pas du tout parce que j'ai oublié ou voulu oublié ce que c'est que de toucher le RMI... Non, au contraire, c'est PARCE QUE j'ai, un jour, touché le RMI que je sais que ce n'est pas une fatalité de rester dans cette situation.

C'est juste que je me rends compte que quand on veut, on peut, et que, beaucoup, ne font pas grand chose pour s'aider eux-mêmes à sortir de la galère.

Donc je ne suis absolument pas insensible. Ça me déprime de voir des sans abris dehors en plein hiver, je ne trouve pas ça normal que ça puisse exister, et si je n'avais pas peur de tomber sur n'importe qui, j'inviterai des gens à la maison, c'est clair ! Je me sens concernée. Mais hormis ces cas de gens qui n'ont pas ou plus de toit, je n'arrive pas à m'appitoyer sur le sort des gens.

D'ailleurs, il y en a qui s'en sortent brillamment après être pourtant tombés bien bas. Parce qu'ils ont la gniac, refusent la fatalité, parce qu'ils ne ressacent pas à longueur de journée leur misère mais ont plutôt un état d'esprit positif etc.

Maintenant, puisque tu parles d'être intelligent, d'être cultivé, oui là où je ne suis peut-être pas très ouverte d'esprit, c'est qu'effectivement, ce n'est peut-être pas à la portée de tout le monde d'avoir ne serait-ce que la volonté de s'en sortir alors que je pars, en général, du principe que tout le monde en a la possibilité ? scratch Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
auré



Féminin Nombre de messages : 457
Age : 34
Localisation : SARLAT
Emploi : sans activité
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 19:19

je suis d'accord avec nath!!!!!!!

je voulais exactement dire cela!!!!

j'ai eu cette expérience aussi!!je n'est pas bien travaillé à l'école donc pas de culture, et puis je n'aime pas lire, donc je me suis pas donné la peine d'en savoir un peu plus!!!mais j'ai toujours bossé pour m'en sortir financièrement!!!!!j'ai été dans la panade plus d'une fois mais on m'a tjrs di tu t'y es mis alors lève toi et sort toi en!!!
je ne comprend pas tous ces gens qui se plaisent dans la galère, je ne parle pas des sdf qui ont tout perdu sans rien qu'il demandent car malheureusement y en a une maladie et tout le reste!!!!
mais je dis qu'il n'y a pas besoin d'etre intelligent pour etre bien dans la vie!!!!!!je ne sais pas si je ne m'égare pas un peu dans le sujet ou si je l'ai bien compris, vous me direz de toute façon!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 19:38

auré a écrit:
je suis d'accord avec nath!!!!!!!

je voulais exactement dire cela!!!!

j'ai eu cette expérience aussi!!je n'est pas bien travaillé à l'école donc pas de culture, et puis je n'aime pas lire, donc je me suis pas donné la peine d'en savoir un peu plus!!!mais j'ai toujours bossé pour m'en sortir financièrement!!!!!j'ai été dans la panade plus d'une fois mais on m'a tjrs di tu t'y es mis alors lève toi et sort toi en!!!
je ne comprend pas tous ces gens qui se plaisent dans la galère, je ne parle pas des sdf qui ont tout perdu sans rien qu'il demandent car malheureusement y en a une maladie et tout le reste!!!!
mais je dis qu'il n'y a pas besoin d'etre intelligent pour etre bien dans la vie!!!!!!je ne sais pas si je ne m'égare pas un peu dans le sujet ou si je l'ai bien compris, vous me direz de toute façon!!!!

Alors toi Auré qui n'a pas fait spécialement d'études, est-ce que tu as le sentiment que ceux qui en ont fait te prennent de haut? Est-ce qu'ont'a déjà dit que si tu galérais, c'était justement à cause du fait que tu ne sois pas allée super longtmeps à l'école? Est-ce que as le sentiment que tes amis sont tous du même niveau social que toi?

En gros, y a-t-il un fort clivage entre riche et pauvre, intelligent et plutot pas intelligent, cultivé et plutot pas cultivé???

Qui apporte le plus à qui? Celui qui a tout à celui qui a rien? Celui qui n'a rien à celui a encore moins? Celui qui n'a rien à celui qui a tout? On s'aide que dans un même milieu socio-culturel?

Y a -t-il en France un partage, un échange entre personnes d'horizons tres différents (mis à part sur le net)?

Revenir en haut Aller en bas
auré



Féminin Nombre de messages : 457
Age : 34
Localisation : SARLAT
Emploi : sans activité
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 19:54

Alors toi Auré qui n'a pas fait spécialement d'études, est-ce que tu as le sentiment que ceux qui en ont fait te prennent de haut? ça dépend des personnes

Est-ce qu'on t'a déjà dit que si tu galérais, c'était justement à cause du fait que tu ne sois pas allée super longtemps à l'école?ha oui on me l'a souvent dit

Est-ce que as le sentiment que tes amis sont tous du même niveau social que toi?ha non pas tous, ne serai que mon homme il a une très bonne culture et je me sent souvent nul a coté!!!

En gros, y a-t-il un fort clivage entre riche et pauvre, intelligent et plutot pas intelligent, cultivé et plutot pas cultivé???oui y en a forcément, mais je dis que tout est dans la personalité aussi!!!

Qui apporte le plus à qui?les deux peuvent apporter à l'autre, cette galère ou est passé le moins intelligent, et l'intelligent peu apporter de la culture au moins intelligent!!

Celui qui a tout à celui qui a rien?oui

Celui qui n'a rien à celui a encore moins?oui surtout

Celui qui n'a rien à celui qui a tout?oui aussi

On s'aide que dans un même milieu socio-culturel?non je ne pense pas il sufit d'avoir la bonne mentalité!!!

Y a -t-il en France un partage, un échange entre personnes d'horizons tres différents (mis à part sur le net)?je dis oui mais pas tout le temps toutes personne n'est pas pareil!!!!!c difficile à dire!!!

mon entourage il ya des personnes plus cultivé que moi oui mais non me prenne pas de haut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Lucie



Nombre de messages : 303
Age : 45
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 19:58

lamouette a écrit:
Etes-vous d'accord, si je vous dis que les personnes cultivées, intelligentes et à l'abri du besoin sont ignorantes des problèmes de personnes moins chanceuses, moins bien loties et s'en protègent par tous les moyens?

Vos avis, vos témoignages m'intéressent.

Moi, je vais caricaturer un peu mais voilà :

il y a les très très riches : qui vivent vraiment dans leur monde...

il y a les riches (de plusieurs générations) : qui se donnent bonne conscience, en faisant des actions pour les moins riches

il y a les "nouveaux riches" : ou qui veulent paraître riche : qui ne veulent pas se mélanger aux gens d'une catégorie inférieure... non ils valent mieux que ça !

il y a les revenus modestes à normaux, on va dire : qui s'intéressent à ce qui se passe aux alentours, qui sont près à donner un coup de main facilement, sans regarder.

il y a les pauvres : parmi eux, il y en a qui bosse ou qui cherche mais qui ne trouve même pas de quoi se loger vu leur pauvre revenu... il y a ceux qui ne veulent pas travailler et rentrer dans un cadre ! ...

Voilà, je ne suis pas sure d'être dans le sujet ! scratch scratch et j'ai vraiment fait des groupes mais tous ne se ressemblent pas pour autant !!!!
Pour essayer de répondre au mieux, je crois que les nantis savent ce qu'ils sont, après il y a ce qu'ils savent et ce qu'ils veulent montrer aux autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Lun 25 Oct 2010 - 21:03

Re moi

Et toi, qu'est-ce que tu en penses lamouette, et pourquoi cette question ?

Je relis ton post de départ, et je n'arrive toujours pas à me prononcer...

Pour moi, la richesse n'est pas forcément financière, alors finalement nanti ou pas nanti, tu parles d'argent sur le compte en banque ?

Parce que moi perso, je ne suis pas riche financièrement et loin de l'être. Mais je pense comme une riche, en fait, je ne me sens pas du tout "modeste" Laughing

Je ne fréquente pas des gens riches ou très instruits, bien au contraire, mais il faut qu'ils soient intéressants. Et ça, ça n'a rien à voir avec la richesse financière, je pense, mais la richesse intérieure. C'est une histoire d'état d'esprit encore une fois, d'ouverture, de culture, de soif d'apprendre, de s'intéresser à plein de choses et les gens pas riches intellectuellement ne m'intéressent pas, c'est vrai Embarassed

Et du coup, ça rejopijnt ce que je disais dans ma première réponse, ceux qui ne font rien pour s'aider eux-mêmes, qui se plaignent tout le temps de leur misère, en l'attribuant aux autres, à la faute à pas de chance etc. ne m'émeuvent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Steph



Nombre de messages : 426
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 8:42

Coucou,

Pas trop le temps ce matin, je développerai plus tard. Juste un constat: comme vous le savez, je fais beaucoup d'associatif, d'humanitaire et croyez moi, dans ce milieu, on trouve la plupart du temps des gens qui ont une bonne situation financière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 11:34

Nath a écrit:


Et toi, qu'est-ce que tu en penses lamouette, et pourquoi cette question ?

Je relis ton post de départ, et je n'arrive toujours pas à me prononcer...

Cette question, je me la pose régulièrement, pour moi. Savoir si en évoluant vers une classe plus aisée, je ne deviens pas lointaine aux problèmes des autres. J'ai envie depuis quelques mois d'aider autrui à mon petit niveau, mais je ne sais pas comment m'y prendre pour ne pas tomber dans le travers de "je me donne bonne conscience et je me gargarise des bienfaits que je prodigue". Je caricature un peu, mais c'est l'idée.

J'ai également peur de ne pas avoir l'ouverture d'esprit suffisante pour accepter l'autre tel qu'il est. Je crains, en voulant aider, d'imposer en fait. Comment respecter l'autre dans sa différence, tout en l'aidant sur le chemin qui est le sien? Suis-je capable d'aider l'autre et d'apprendre de lui?

Je suis contente de voir que tu n'arrives pas à te prononcer, Nath, ça me rassure quelque part...!

Merci Auré pour ton témoignage très riche et Steph, j'attends ton passage pour mieux comprendre le monde associatif et l'humanitaire. Tes motivations, tes attentes, tes retours, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 11:35

Merci aussi à Marie-Lucie pour cette échelle des valeurs!
Revenir en haut Aller en bas
Pomme



Féminin Nombre de messages : 6091
Age : 45
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 11:45

Si t'as véritable question est "puis-je aider ?"

Il y a plusieurs façon d'aider :
il y a le don (qui n'implique que le côté financier)
il y a aider ses voisins (une personne âgée qui n'a pas de visite, passer une ou deux fois par semaine pour passer un petit moment avec elle ; ou juste intégrer "le club des jeunes" du quartier pour les motiver et avoir des projets...)
il y a l'aide à titre associatif : certains de l'asso dans laquelle je suis, vont accueillir les SDF pendant la période hivernale quand les plans froid et grand froid sont activés. Là le rôle est de les accueillir, de leur proposer à manger et souvent juste de parler (on leur parle comme à tout le monde, sans les juger, sans les rabaisser...) et surtout un lit pour la nuit. Ceci n'est qu'un exemple, et Steph te parlera de ce qui peut se faire autrement et je pense même en dehors de la France !). Il y en a beaucoup d'autres ...

Donc à toi, de définir dans quelle action tu te sentiras la mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 12:12

J'ai tardé à répondre car pas trop d'avis sur la question...
Je ne pense pas que le statut social, l'argent, l'éducation, aient quelque chose à voir avec la propension à vouloir aider l'autre, à la compassion, au don de soi, c'est en soi, naturel en fait... On a ce besoin, cette envie, cette idée, ou on ne l'a pas, c'est tout. C'est en prolongation de soi, ou ça ne l'est pas.
Aider les autres, je ne suis absolument pas contre, mais je sais que si j'y mets les pieds, ce sera au détriment de ma famille, de ma propre vie car je m'y investirais beaucoup plus qu'il ne le faudrait... j'ai testé Rolling Eyes
Et puis, comme vous le dites, il y a malheur et malheur... Le malheur a toujours existé, les gens pauvres ont toujours existé, replongez vous dans l'histoire et vous verrez que ce n'est pas un phénomène nouveau... mais chacun a toujours cherché à s'en sortir sans forcément attendre quelque chose d'une bonne âme qui passe par là...
Quant aux pays très pauvres, le problème n'est pas nouveau non plus, pourquoi culpabiliser quelqu'un qui aujourd'hui ne donne pas pour ces miséreux, qui ne part pas en association humanitaire, pourquoi cet étalage et cet appel aux consciences ?? Quand on sait où passe l'argent des associations humanitaires parfois...
Alors, ici comme dans tout, il faut trier, sans juger. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 12:25

Citation :
je ne sais pas comment m'y prendre pour ne pas tomber dans le travers de "je me donne bonne conscience et je me gargarise des bienfaits que je prodigue".

Je ne pense pas que ce soit un véritable travers. Le travers, pour moi, serait "j'aide les autres pour faire bien et je le crie sur les toits pour que tout le monde le sache".

Mais aider les autres pour aider les autres, sans que ça ne t'apporte rien personnellemnt, ça n'existe pas. Enfin c'est comme ça que je le perçois.

Tout don de soi, aussi généreux soit-il, ne vise-t-il pas à une chose en premier : se sentir bien soi-même ?
Tu aides les autres parce que ça t'apporte quelque chose à toi, parce que tu aimes aider, parce que tu aimes voir des gens s'en sortir, parce que ça t'épanouit de rencontrer des gens que tu n'aurais jamais rencontré autrement, parce que tu aimes les gens etc. Non ?

Au fond, tout acte humanitaire a une part d'égoïsme (sans sens péjoratif du tout). C'est parce que ça te rend heureuse d'aider des gens à s'épanouir que tu aimes faire ça.
Ça ne retire rien du tout au très beau geste que ça représente, attention, je ne dis pas ça ! Mais n'est-ce pas hypocrite de dire qu'on fait des choses pour les autres, par pur désintéressement ? Les gens qui aident les autres y trouvent leur compte, au fond d'eux, sinon ils ne le feraient pas, vous ne croyez pas ?

Et donc, moi j'aime aider. Mais ce qui me plaît, c'est plus l'idée d'aider quelqu'un à se trouver, à s'épanouir, à avancer, à progresser, plus que lui donner juste à manger et l'aider à accepter une situation comme si elle était irréversible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 12:35

Nath a écrit:

Et donc, moi j'aime aider. Mais ce qui me plaît, c'est plus l'idée d'aider quelqu'un à se trouver, à s'épanouir, à avancer, à progresser, plus que lui donner juste à manger et l'aider à accepter une situation comme si elle était irréversible.
Exactement !!!! Et c'est peut-être bien là qu'est le travers d'aider les autres : les associations humanitaires et caritatives sont parfois devenues des institutions pour aider les "perdants" de la société à accepter leur condition, non à se donner les moyens d'en sortir... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 13:54

lamouette a écrit:
Etes-vous d'accord, si je vous dis que les personnes cultivées, intelligentes et à l'abri du besoin sont ignorantes des problèmes de personnes moins chanceuses, moins bien loties et s'en protègent par tous les moyens?

Ma question reste toujours celle-là dans le fond. lol!

Sur ma capacité à aider l'autre, je n'ai pas de doute. Je sais que je peux le faire. Je précise ma crainte: l'incompréhension entre "deux mondes" qui se côtoyent sans se mélanger véritablement. Je dois être trop idéaliste...
Revenir en haut Aller en bas
Steph



Nombre de messages : 426
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 17:30

Je reviens rapidement vers vous les filles (désolée, je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui) pour vous dire que les engagements associatifs ou humanitaires ne sont pas trop le sujet dans ce post. Je sais que c'est moi qui en ai parlé en premier mais si ça ne vous ennuie pas, j'ouvrirai un post à part sur les raisons qui font que je me suis engagée, et ce que ça m'apporte.

Lamouette, je vais essayer de répondre à la question que tu as posée, j'espère l'avoir bien comprise.

Personnellement, je pense qu'on ne peut pas faire de généralité. Il y a des personnes qui ont une très grande culture et qui vont être assez intelligents pour se mettre au niveau de la personne qu'ils ont en face d'eux. Et il y en a d'autres qui vont s'écouter parler et rabaisser tous les gens qui sont moins cultivés qu'eux.

Personnellement, j'aime faire la différence entre les personnes intelligentes et les personnes cultivées.

Maintenant, j'avoue que j'ai du mal à comprendre que les gens ne veulent pas évoluer. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas brillé pendant nos années collège qu'on ne peut pas essayer d'améliorer sa culture générale en étant adulte.

Après, tu parles de devenir indifférent aux problèmes des autres. Sur ce point, je rejoins Nath. Je ne pense pas qu'en évoluant, on devient indifférent, c'est seulement que les gens se disent qu'ils s'en sont sortis tout seul et que tout le monde peut y arriver à condition de le vouloir. Perso, j'aime beaucoup aider les gens à obtenir la vie qu'ils disent vouloir mais crois moi, on se rend souvent compte que les personnes ne sont pas prêtes à effectuer quelque changement que ce soit.
Alors là, forcément, on se dit qu'ils n'ont qu'à se débrouiller tout seul.

N'oublions pas l'essentiel: la porte du changement s'ouvre de l'intérieur et c'est chacun de nous qui a sa propre clé.

Je ne sais pas si j'ai beaucoup aidé, là, mais je reviendrai plus tard

Bises à toutes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "nantis"   Mar 26 Oct 2010 - 17:53

Merci Steph, ça fait avancer le débat. J'aime bien la porte du changement. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les "nantis"   Aujourd'hui à 15:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "nantis"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vraie Vie des Femmes Actives :: Les Femmes Actives prennent leur vie en main :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers: