AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les mauvaises mères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 426
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 11:34

Coucou les filles,

Je ne sais pas si vous êtes déjà tombées sur le blog de ces trois copines qui parlent de la maternité d'une facon un peu... différente.
Allez, je vous en met un petit bout et on en parle, OK?

Mauvaises meres

Voilà plus de dix ans qu’on était peinardes à se trémousser dans les bars un verre à la main ou à se prélasser dans le canapé en étirant nos jambes de déesses sur la table basse. Dix ans de liberté totale à butiner la vie, voire les hommes. Alors l’arrivée du bébé, ça nous a fait comme un choc. Tout le monde nous disait que ça allait «tout changer». Jusque-là, on ne voyait pas trop dans quel sens, mais d’un coup, on a bien compris. Finis les dîners entre copains, les soirées à refaire le monde, le marathon des soldes et même la balade du dimanche au marché. Dix ans hors du nid familial sans l’ombre d’une responsabilité et VLAN !, on est passée de l’autre côté.

Et là, il y a un problème. On n’est pas raccord. La maman épanouie dans les couches-culottes, ce n’est pas nous. Celle qui adoooore passer des heures avec son nouveau-né, ce n’est pas nous. Celle qui pleure de désespoir quand elle reprend le travail, ce n’est pas nous. Pourtant, ça faisait neuf mois qu’on ne pensait qu’à ça. On avait lu tous les guides de grossesse et les modes d’emploi pour jeunes mamans, on était prêtes. Un livre déclarait même: «De toute façon, c’est vous la mère, c’est vous qui savez.» Et si on ne sait pas, ça veut dire qu’on n’est pas la mère?


Si notre sixième sens ne nous dit pas pourquoi le bébé pleure, est-ce qu’on est une mauvaise mère ? Si on négocie âprement avec le papa sur le thème «Qui sort? Qui garde le bébé?», est-ce qu’on est une mauvaise mère? Si on aime rester tard au boulot le soir et boire des cafés avec les copines et sans bébé, est-ce qu’on est une mauvaise mère?

On a bien senti qu’il était déjà trop tard pour être des mamans modèles. Alors on a décidé de placer tout notre talent ailleurs. Si on acceptait d’être les mauvaises mères, peut-être qu’on cesserait de culpabiliser de ne pas être parfaites. Bien sûr, on n’est pas du genre à mettre nos enfants au congélo – on ne s’est quand même pas donné tout ce mal pour rien. Mais c’est décidé, on peut dire que la lente torture de l’allaitement n’est pas «formidable» ou que ça nous fait parfois flipper de passer notre budget fringues en couches et petits pots. Et le jour où on dit à voix haute que «la première année, c’est quand même un cauchemar», on voit bien que des collègues sont choqués, mais on découvre aussi que certains sont d’accord.

Après des mois de culpabilité, trois jeunes mamans ont décidé de le clamer bien fort, chacune à leur façon. Dans ce livre, vous ne pourrez pas vous reconnaître partout, mais vous ne pourrez pas non plus ne pas vous reconnaître du tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 11:37

Je ne connaissais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
auré



Féminin Nombre de messages : 457
Age : 34
Localisation : SARLAT
Emploi : sans activité
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 12:49

je ne connaissais pas ce livre mais je sais qu'il y a des femme comme cela!!!on dit que la maternité c inné et bien oui tout le monde n'est pas maternelle mais je ne peu pas dire si c'est être mauvaise mère ou pas!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 426
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 13:09

C'est pas un livre Auré, c'est un blog, mais c'est quand même super sympa je trouve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 16:04

Houla je savais que nous ne ressentions pas toutes les mêmes choses concernant la ou les grossesses et le fait d'être maman mais là je pense qu'elles poussent quand même Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 16:55

Alors moi, même pas maman mais tant pis, je vais mettre les pieds dans le plat Razz

La grande mode depuis quelques années, des BMI (les bonnes mères indignes), ça m'éneeeeerve... mais d'une force !!!!!! affraid

Ces BMI, je trouve qu'elles en font un peu trop dans l'excès ! Tout ça - selon moi - pour se donner bonne conscience...

Je suis d'accord, on n'est pas censées être esclaves de nos enfants, en oubliant d'être des femmes mais alors qu'elles ne sont pas maternelles, n'ont pas envie de faire de sacrifices, elles finissent par revendiquer leur statut de BMI comme étant celui que toute mère devrait adopter, en disant qu'en fait ce sont elles qui ont raison de lâcher du lest. "Parce que zut, être mère ce n'est pas tout ce qui existe dans la vie ! Les bonnes mères sont donc forcément de pauvres femmes sans vie, dévouées corps et âme à leurs enfants".

Parce qu'elles ne font pas de petits pots maison, parce qu'elles ne portent pas leurs bébés en écharpe, parce qu'elles ne les allaitent pas et qu'elles n'aiment pas, parce qu'elles ne ressentent pas le besoin de pouponner, parce qu'elles ont envie de continuer les virées avec les copines etc. elles revendiquent le droit d'être de "mauvaises mères", comme si c'était elles et uniquement elles qui avaient tout compris... Contrairement aux "bonnes mères".

Je pense que chacune s'épanouit comme elle veut, comme elle peut dans la maternité, mais les BMI qui considèrent leurs enfants comme des entraves à la liberté, ça me choque un peu quand même. Et pourtant, vous savez à quel point j'aime la liberté ! Pourquoi faire des enfants si on veut vraiment que la vie ne change pas ?

Bah oui, un bébé ça change la vie... mais qui a dit qu'il fallait avoir la même vie avant et après les enfants ?
Bah oui, un bébé ça pleure, ça crée des contraintes... mais qui a dit qu'on pouvait ressortir en amoureux avec son homme dès que le bébé est né ?

Le problème, ce n'est pas du tout d'être des mères parfaites.

Mais il y en a, elles font pourtant leur premier enfant à 30 ans et plus, et on a l'impression qu'elles débarquent de la planète mars et qu'elles ne savaient pas tout ce que ça impliquait d'avoir un bébé dans sa vie !
Au bout de deux semaines, elles pleurent déjà en demandant sur les forums quand est-ce bébé va faire ses nuits (parce qu'elles n'en peuvent plus 1- de ne pas dormir et 2- de ne pas avoir d'intimité avec monsieur), quand est-ce qu'elles vont pouvoir retourner courir, sortir avec les potes le samedi soir, retrouver des week-end en amoureux etc. bref quand est-ce qu'elles vont pouvouir retrouver leur vie d'avant.

Mais quoi ? Personne ne leur avait dit ce que c'était de devenir mère, d'avoir un bébé ? Shocked

Maintenant, les mères veulent la même vie que quand elles n'étaient pas mères, et prétendent faire de leur choix une normalité. C'est ça qui m'énerve dans ce "mouvement" très à la mode.

Signé la rabat-joie de service Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 17:44

Tout à fait d'accord avec toi Nath.

Je ne prêtant pas être la maman du siècle mais je savais ce que cela impliquait avant de tomber enceinte. Il y a des jours où oui j'ai envie de souffler, ou oui j'aimerais que l'on s'occupe de moi mais jamais je ne parlerais comme cela de ma vie de maman.

Il y a tant de femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfant, je trouve cela pas joli joli.

Toutes les femmes ne sont pas obligées de devenir mères, chacun doit respecter le choix des unes ou des autres mais quand même ce discours me choquent What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
auré



Féminin Nombre de messages : 457
Age : 34
Localisation : SARLAT
Emploi : sans activité
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 17:50

excuse moi steph je n'avais pas bien lu!!!mais je viens de relire tout cela et ya des discours qui me choque!!!!

on sais tous que l'arrivé de bébé change une vie!!!
Nath j'ai aimé ta réaction!!!!!!!

mais tout cela peut être un long débat car je pense que bcp a une opinion différente!!!!!
j'espère juste que leur enfant ne souffrira pas de leurs comportement a ces femmes!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 18:30

C'est ça, le pire, c'est que je ne pense pas que leurs comportements soient nocifs pour leurs enfants, à partir du moment où elles sont des mères épanouies.

Mais comme ELLES n'assument pas de ne pas être aussi "parfaites" que certaines, comme ELLES culpabilisent, elles se mettent à écrire des bouquins pour expliquer comment devenir une "mauvaise mère" ou une "mère indigne". A tel point que la bonne mère normale qui reste à la maison pour s'occuper de ses enfants, qui est gaga pendant des heures en regardant son bébé dormir, qui a une maison bien rangée, elle est un peu considérée comme une has been.
C'est ça qui m'énerve.


"Mauvaises mères : la vérité sur le premier bébé"
"Manuel de la bonne mère indigne"
"Comment devenir une bonne mère indigne"
"Mère indigne : mode d'emploi"
"la vie secrète d'une mère indigne"

Voilà le genre de livres qui fleurissent depuis quelques temps.

Pourquoi ne pas essayer de devenir de "bonnes" mères plutôt ?

Il y a des mères maternantes (au sens actuel du terme maternage, c'est-à-dire portage, cododo, allaitement, petits pots maison etc.) qui sont mères au foyer, tousssa toussa... et qui pourtant ont une vie en dehors du cliché jogging-cheveux sales-vomis sur le tee-shirt ! Qui ont aussi des copines, qui font du sport, s'organisent pour sortir de temps en temps, même si l'intérêt de l'enfant passe d'abord.

Que tout le monde n'y arrive pas, ok, il n'y a pas mort d'homme d'enfant.
Mais qu'on mette la mère indigne sur un piédestal scratch




aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, ça fait du bien, ça faisait longtemps que je voulais justement parler de ça, et qu'à chaque fois, j'oublie d'ouvrir un post lol!
Revenir en haut Aller en bas
Timine



Féminin Nombre de messages : 2465
Age : 53
Localisation : A la campagne
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 18:42

Bonjour,

Se faire une gloire d'être une mauvaise mère, une mère indigne, j'avoue que cela me dépasse.

Quand on est mère, on a des contraintes, des joies et il faut assumer les deux. Les enfants quand ils sont petits demandent beaucoup d'attention, les grands aussi mais c'est pas la même chose.

On peut s'accorder des moments à soi, déléguer sans être égoïste non plus, ni se sentir une mauvaise mère non plus.

Moi non plus je ne suis pas une mère parfaite loin de là, mais je pense faire au mieux pour mes enfants.


Véro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 20:17

Timine a écrit:
Bonjour,

Se faire une gloire d'être une mauvaise mère, une mère indigne, j'avoue que cela me dépasse.

Véro

Je ne dirais pas cela. Je pense qu'elles ont besoin d'exprimer tout haut avec exagération ce que toute mère ressent un peu, beaucoup, passionnément en fonction des jours et des humeurs... Leur provocation cache certainement qqchose de beaucoup plus profond.

Nath, tu as raison d'être agacée par cette mode des BMI, mais je pense que ces trois-là sont également très agacées par l'ancestrale mère idéale.

Vous ne trouvez pas dur vous aussi d'entendre que votre mère ou je ne sais qui encore faisait mieux que vous avec ses enfants?
Vous ne trouvez pas épouvantable de se sentir obligée d'avoir toujours le sourire aux lèvres quand on est enceinte alors qu'on ne supporte plus son gros bidou, ce corps qui se modifie et les hormones qui bouillonnent pour un rien?

Et quand bébé arrive, que vous êtes heureuse et pourtant complètement perdue et en plein baby blues?

Quand vous n'avez plus une minute pour vous, que votre entourage désapprouve que vous repreniez une activité ou que vous fassiez une sortie de temps en temps avec des copines, que votre cher et tendre vous fait comprendre que c'est VOUS qui vouliez des gosses, comment vous gérez la culpabilité, le ras-le-bol, parfois le désespoir?

Vous trouvez facile d'être une super maman, une super working girl, et encore le soir, une super maîtresse pour votre cher et tendre?

Toutes les mères vivent ces cas de figure à un moment ou à un autre...
Revenir en haut Aller en bas
Vanétoile



Féminin Nombre de messages : 3706
Age : 36
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 20:37

lamouette a écrit:
Timine a écrit:
Bonjour,

Se faire une gloire d'être une mauvaise mère, une mère indigne, j'avoue que cela me dépasse.

Véro

Je ne dirais pas cela. Je pense qu'elles ont besoin d'exprimer tout haut avec exagération ce que toute mère ressent un peu, beaucoup, passionnément en fonction des jours et des humeurs... Leur provocation cache certainement qqchose de beaucoup plus profond.

Nath, tu as raison d'être agacée par cette mode des BMI, mais je pense que ces trois-là sont également très agacées par l'ancestrale mère idéale.

Vous ne trouvez pas dur vous aussi d'entendre que votre mère ou je ne sais qui encore faisait mieux que vous avec ses enfants? ça m'exaspère quand j'entends ça

Vous ne trouvez pas épouvantable de se sentir obligée d'avoir toujours le sourire aux lèvres quand on est enceinte alors qu'on ne supporte plus son gros bidou, ce corps qui se modifie et les hormones qui bouillonnent pour un rien? oui il faut le dire c'est pas facile tous les jours

Et quand bébé arrive, que vous êtes heureuse et pourtant complètement perdue et en plein baby blues?

Quand vous n'avez plus une minute pour vous, que votre entourage désapprouve que vous repreniez une activité ou que vous fassiez une sortie de temps en temps avec des copines, que votre cher et tendre vous fait comprendre que c'est VOUS qui vouliez des gosses, comment vous gérez la culpabilité, le ras-le-bol, parfois le désespoir? je ravale ma salive et ne dis rien

Vous trouvez facile d'être une super maman, une super working girl, et encore le soir, une super maîtresse pour votre cher et tendre? Non je trouve ça très dure

Toutes les mères vivent ces cas de figure à un moment ou à un autre...

C'est clair que c'est pas tous les jours facile d'être femme, mère et maîtresse, c'est sûre. Mais je pense qu'il y a sans doute d'autres façons de l'exprimer. Imagines la tête de leur gamin plus tard, s'ils tombent sur ces écrits. Perso je le vivrais super mal.

Pendant des années j'ai cru que je n'avais pas forcément été désirée (c'était ma période ado) juste parce que ma mère m'a eu à 18 ans et bien je le vivais super mal. En plus je me trompais, mes parents étaient mariés depuis un an quand je suis née.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 20:47

Je dois vivre sur une autre planète .... je reviendrai plus tard pour m'exprimer, mais chaque personne est différente et chaque femme vit sa maternité comme elle le veut, par contre je veux pas les entendre plus tard si elle perdre la garde de leur enfant, je veux pas les entendre si leur enfant à de mauvaises fréquentations, de mauvaises notes à l'école, si l'enfant leur fait les pires vacheries, s'il devient fugueur ou si un jour il est ramené entre deux bonshommes habillés en bleu ... surtout je ne veux pas les entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
Oko



Féminin Nombre de messages : 751
Localisation : PACA
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 22:42

Franchement, là, j'ai pas grand chose à rajouter... Nath, tu as quasiment écrit pour moi.

Et puis, on n'est pas obligée de s'entendre dire que quelqu'un faisait mieux, on n'est pas obligée de toujours sourire (enceinte ou pas) on n'est pas obligée de culpabiliser quand on se détent et on n'est surtout pas obligée d'être une super woman. Enfin, moi, je n'en suis pas une, je n'en serai jamais une, et c'est comme ça ! pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 22:52

Je suis d'accord avec tout ce que tu écris lamouette, il y en a qui se mettent la pression (ou "on" leur met la pression) de vouloir être parfaites.

Ce que je leur reproche, c'est d'inverser les rôles et de limite pointer du doigt celles qui s'en sortent, celles qui sont épanouies de rester avec leur enfant, celles pour qui la maternité est une évidence, celles qui ont adoré être enceintes et ont ressenti immédiatement un élan d'amour pour leur bébé dès qu'il est né... tout ça parce que, elles, se sentent coupables de ne pas correspondre aux "idéaux".

Sur le blog dont parle steph, je viens de lire ceci :

Citation :
Les plus fidèles d'entre vous, le savent: être une mauvaise mère est désormais à la mode. Certes, nous avons été précurseurs, mais aujourd'hui, c'est vraiment pas branchée, si t'es pas un peu une mère indigne.

mauvaisesmeres.20minutes-blogs.fr/archive/2010/03/10/mere-indigne-c-est-a-la-mode.html

T'es une nullos si tu ne te rebelles pas et si la maternité te transcende et t'épanouit. Y'a un truc qui ne va pas, quand même, non ? drunken
Revenir en haut Aller en bas
Pomme



Féminin Nombre de messages : 6091
Age : 45
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Ven 15 Oct 2010 - 23:02

scratch scratch Pourquoi elles font des gosses ?

Je ne suis pas parfaite et je ne le serais jamais ! et je ne cherche pas à l'être. Je me fais critiquer sur certains choix, tant pis ! Mais j'ai voulu des enfants, j'assume !!!

D'accord, une soirée rien qu'avec chéri, il faut prévoir la garde et tout et tout mais tout est faisable si on est raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 0:40

Nath a écrit:
Ce que je leur reproche, c'est d'inverser les rôles et de limite pointer du doigt celles qui s'en sortent,

Oui, tout à fait. C'est pour ça que je dis que le problème (car elles en ont bien un, qu'elles le concèdent ou pas) est beaucoup plus profond. Leur cynisme est un aveu d'échec.

Et oui, Oko, on n'est pas obligée de sourire et d'être une wonder woman quand on a du cran et du caractère, mais combien de femmes se laissent happer par les avis et sacro saints conseils de leur entourage?
Je me souviens encore du nombre de fois où j'ai dû me justifier de ne pas allaiter mes filles. J'aurais eu moins de cran, ben j'aurais allaité... mais contre ma volonté. A la naissance de la cadette, en salle d'accouchement, la gygy m'a demandé si j'allaitais, j'ai répondu que non, elle m'a alors rétorqué avec son sourire de requin: "Vous allez donc la priver du meilleur?" et j'ai répondu oui! Mais j'en avais déjà tellement entendu pour l'aînée que j'étais blindée pirat

Et oui, Loalan, je leur la souhaite bonne dans quelques années avec leurs mômes...

Je suis allée jeter un oeil sur ce blog, je n'ai pas regardé les photos dont elles parlent dans les commentaires, mais ça a l'air cradingue...

La mode n'est pas tant aux mères indignes qu'aux images et mots choc. Franchement, elles me laissent complètement indifférente ces trois-là. Elles n'ont absolument aucune prise sur moi, mais là idem... combien de mères se sentant mal jugées ou se jugeant elles-mêmes être de mauvaises mères vont, du coup, adhérer aux bouffonneries de ce trio par simple faiblesse???

Sincèrement, vous croyez pas qu'elles se bidonnent quand elles voient des mères adhérer à leurs conneries? Vous avez pas l'impression que ce sont des petites manipulatrices?

Vous savez, ce sont toujours ceux qui en parlent le plus qui en font le moins...


Et dernière chose, tout ça là, ça vous rappelle pas 68 (en plus trash)?


Revenir en haut Aller en bas
Steph



Nombre de messages : 426
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 9:50

Moi, je suis tout à fait d'accord avec Lamouette, elles disent tout haut ce que toutes les mères doivent penser au moins une fois de temps en temps tout bas.
Franchement les filles, vous n'avez jamais eu envie de laisser votre enfant à votre mari ou une baby-sitter juste pour vous faire une journée au spa ou une virée shopping avec des copines ou encore un we avec votre amoureux sans avoir à filer des biberons et changer des couches?

Après, je suis aussi d'accord avec les autres, il ne faut pas que ça devienne une généralité ou être une mauvaise mère 24h/24h parce que là, évidemment,il vaut mieux ne pas avoir d'enfant!

Pourquoi ne pas le prendre à la rigolade, ça peut peut-être aider les mamans qui en ont parfois marre et ne se sentent pas épanouies dans leur rôle de mère.

Alors, je sais, je n'ai pas encore d'enfant mais je pense qu'on peut quand même garder une vie pour soi, au boulot, avec son chéri, à l'arrivée d'un bébé.
Bon bien sûr, il faut avoir les moyens pour le faire garder et déléguer mais c'est possible.

Et puis, même si on veut toutes être des bonnes mères, est-ce qu'on perd systématiquement le droit de préférer lire un bon bouquin plutôt que jouer aux Lego ou à la poupée?

Oups, je sens que je vous ai fait bondir là, non?

Bonne journée à vous toutes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme



Féminin Nombre de messages : 6091
Age : 45
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 10:12

Non tu ne me fais pas bondir, Steph.
Mais tu le dis bien toi même, de temps en temps, peut-on s'offrir une journée entre copines, ou une soirée avec son chéri ?
Oui, bien sûr que l'on a envie et si l'on peut, on va le faire. Ce n'est pas parce que tu vas te prendre une soirée par mois avec ton homme et une journée avec les copines que tu es une mauvaise mère, car le reste du temps tu es là.

MAIS je bondis quand je vois des parents rentrer du boulot, récupérer leur gosse, le faire manger et bain et dodo, sans plus de temps pour l'enfant. Et c'est ce qui se fait tous les jours toute l'année, y compris les vacances... et bien je dis non. Sans que cela devienne une corvée, tu peux prendre 30 minutes pour jouer, lire une histoire ou autre mais passer du temps avec l'enfant.

Cependant, ce ne sont pas des mauvaises, elles ne leur font pas de mal physiquement, mais peut-être un jour, leurs enfants leur reprocheront d'avoir fait cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 426
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 10:26

Complètement d'accord avec toi, Pomme, moi non plus, je ne suis pas pour faire un enfant si on ne s'en occupe jamais.
Ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas parce qu'on a des enfants qu'on doit renoncer à tout le reste.
Il y a plein de gens qui deviennent parents mais qui ne changent pas leur vie à 100%
Il faut quand même garder un équilibre.
En fait, le blog de ces trois copines, ça m'a juste fait marrer et je voulais le partager avec vous mais je n'avais jamais remarqué que c'était devenu une mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loalan



Féminin Nombre de messages : 2878
Age : 40
Localisation : Ici
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 10:32

Steph a écrit:

Il y a plein de gens qui deviennent parents mais qui ne changent pas leur vie à 100%

oui et il y plein de gens qui ont des gosses mal élevés et assistés par la société. Si on ne veut pas changer sa vie on prend un poisson rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavenir.fr
Steph



Nombre de messages : 426
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 10:52

Loalan, on peut peut-être essayer d'être moins radicale!
Je vais à nouveau m'expliquer (je vais finir par me relire dix fois avant de poster).
On adapte sa vie, bien sûr mais on peut continuer à s'éclater dans son boulot (la journée, il y a des modes de garde), sortir de temps en temps en temps avec ses amies ou son amoureux comme on le disait avec Pomme tout en passant du temps avec son enfant. Mais c'est vrai, je pense que je serai le genre de mère à préférer la qualité du temps passé avec mes enfants plutôt que la quantité.
Voilà, voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 10:58

Loalan a écrit:
Si on ne veut pas changer sa vie on prend un poisson rouge.

lol! lol! lol!

Ca me rappelle quelque chose cela... Quand on s'est connu avec mon chéri, on avait un poisson rouge... Puis, on a un eu un chat, puis un chien et enfin... deux enfants.
Je me souviens qu'alors que j'étais enceinte de l'aînée, mon mari disait toujours qu'on avait commencé par s'entraîner sur un poisson rouge avant de passer la vitesse supérieure lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
auré



Féminin Nombre de messages : 457
Age : 34
Localisation : SARLAT
Emploi : sans activité
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 11:06

ça dois pas etre evident de faire un calin a un poisson rouge???!!!!

ok je Arrow Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Sam 16 Oct 2010 - 11:08

Citation :
je n'ai pas regardé les photos dont elles parlent dans les commentaires, mais ça a l'air cradingue...

Moi je les ai regardées, même pas peur lol!

Un bébé dans un micro onde
Plusieurs enfants, la clope au bec, la canette de biere à la main etc.

Bon, pour des mères indignes à la base, je suis étonnée qu'elles soient toutes autant choquées !
Ca, je peux bien le prendre à la rigolade Laughing (sauf pour le micro onde, où le bébé est coincé là-dedans, a l'air d'être tout effrayé... bon prendre une photo marrante a des limites, quand même. Un bébé ce n'est pas une chose).

Bref encore une fois, rien de ce qu'elles font ne me choque au point d'appeler les services sociaux ou de me dire qu'elles n'aiment pas leurs enfants !

Citation :
Franchement les filles, vous n'avez jamais eu envie de laisser votre enfant à votre mari ou une baby-sitter juste pour vous faire une journée au spa ou une virée shopping avec des copines ou encore un we avec votre amoureux sans avoir à filer des biberons et changer des couches?

Citation :
Et puis, même si on veut toutes être des bonnes mères, est-ce qu'on perd systématiquement le droit de préférer lire un bon bouquin plutôt que jouer aux Lego ou à la poupée?

Mais ça c'est normal, tout ça ! De temps en temps.
C'est même indispensable parce qu'on ne peut être une bonne mère que si on est d'abord une femme épanouie, je pense. Celle qui passe son temps à la maison avec son enfant mais qui le subit et n'aime pas ça, ne sera pas une meilleure mère qu'une autre.

Mais quand on est suffisamment mûr et adulte pour avoir des enfants, on n'a normalement pas besoin que la société nous dise si c'est bien ou mal de vouloir passer un peu de temps sans ses enfants.
On n'a que faire des remarques des bien pensants, si nous, on pense que ce qu'on fait est normal et qu'il n'y a rien à redire.

Ce sont elles qui se pensent alors mauvaises mères parce qu'elles ne correspondent pas à un mouvement à la mode ou aux consignes de l'OMS ou je ne sais quoi.
Pour moi, elles sont surtout victimes de leur propre perfectionisme, au départ.

Elles voulaient être des mères parfaites et comme elles n'y arrivent pas (ce qui est loin d'être une tare), elles tournent les choses à leur avantage. "Parce que finalement une mauvaise mère, c'est tout simplement une femme qui a tout compris à la vie et qui refuse l'asservissement en tant que mère" Laughing

Mais là elles en font un peu trop.
Et pour des personnes qui ont visiblement pris leur revanche d'avoir été culpabilisées par la société, je trouve qu'elles n'ont pas trop retenu la leçon puisqu'elles se mettent à culpabiliser celles qu'elles considèrent comme les mères parfaites.

Oh pas forcément sur ce blog, je n'ai approfondi, mais je le vois sur les forums (oui je curieuse, je lis à droite à gauche), notamment avec l'affrontement des adeptes du maternage et les autres.

Celles qui n'ont pas supporté l'allaitement... qui n'envisagent pour rien au monde le cododo ou le portage... Non seulement elles le revendiquent, ce qui est leur droit, mais je lis des discours comme :

"ben si elles veulent vivre des mois sans que bébé fasse ses nuits et sans rien pouvoir partager avec leur mari et ne plus avoir de vie, c'est leur problème"
"on n'est pas des animaux, je ne supporterais pas d'avoir un bébé greffé au sein à la demande, comme une grosse vache"
"l'instinct maternel n'existe pas, c'est machin bidule truc qui l'a dit, c'est pas possible d'aimer son bébé dès la première seconde"


Effectivement "le maternage" est lui aussi à la mode et il y a des mères (qui, au départ, ne veulent pas allaiter, ne ressentent pas le besoin d'avoir leur bébé sur elles etc.) qui se laissent embarquer dans quelque chose qui ne leur convient pas et après elles culpabilisent de ne pas y arriver.
Et quand elles s'affranchissent enfin de leur culpabilité, elles veulent faire passer les autres mères pour des anormales.

Qu'on ne soit pas pour tout ça, que ça ne nous convienne pas, ok.

Mais est-on obligé de le dénigrer pour justifier ses propres choix ?

Moi, je suis pour le maternage. Mais si le jour où j'ai un bébé, ce n'est plus du tout ça qui est à la mode, ça ne m'empêchera pas d'allaiter et de porter Rolling Eyes


Vous savez à quoi ça me fait penser, ce mouvement ?

A des personnes qui seraient beaucoup trop grosses... qui auraient souffert du regard des autres, des jugements culpabilisateurs, et qui un jour décideraient de s'assumer telles qu'elles sont, s'accepter, se trouver belles sans maigrir, et qui ensuite renverseraient la tendance pour non seulement aider les grosses à ne pas se sentir différentes et coupables (très bonne chose), mais auraient un discours qui mèneraient à rejeter la pauvre fille qui arrive à avoir un poids "normal" et une silhouette longiligne, qui aime le sport et la bouffe équilibrée, en disant que les minces sont forcément des gens tristes, que les minces, pfff elles ne mangent pas, elles ne prennent pas de plaisir dans la vie, que c'est moche une mince etc. Et là ce n'est plus une bonne chose.

Voilà c'est exactement ça.
Pour se déculpabiliser et s'assumer, montrons l'autre du doigt. Faisons de notre imperfection une norme, comme ça ce sont les autres qui seront à la marge Wink
C'est exactement ce qu'elles font les "mères indignes" et pas seulement sur ce blog là.

Alors qu'il leur suffirait d'assumer, d'emmerder le reste du monde s'il le faut, mais sans pour autant vouloir en faire un mouvement de femmes "branchées" parce qu'elles ne sont pas que des mères et le revendiquent.

Citation :
Et oui, Oko, on n'est pas obligée de sourire et d'être une wonder woman quand on a du cran et du caractère, mais combien de femmes se laissent happer par les avis et sacro saints conseils de leur entourage?

Oui mais ça...
Comment on peut prétendre apprendre les bons choix à ses enfants, les aider à être bien dans leurs baskets, qu'ils ne sentent pas supérieurs parce qu'ils ont des fringues de marques, qu'ils ne se sentent pas inférieurs s'ils ne touchent pas à la drogue ?
Comment on peut les aider à devenir des individus libres avec leurs propres idées, leurs propres rêves sans les voir se comporter en mouton ?
Bref comment on peut élever ses enfants comme il se doit et leur inculquer des valeurs si on n'est soi-même pas capable d'assumer ses choix, sans être culpabilisée par la société ? scratch

Eh oui, "être parent", selon moi, ce n'est pas juste "faire un bébé". Ce n'est pas juste avoir envie de faire comme tout le monde, faire crac crac au bon moment, s'abstenir de boire de l'acool pendant 9 mois et pousser à l'accouchement.
Eeeehhh non, ce n'est pas juste ça être parent. Mais on dirait que de plus en plus de gens découvrent ce dont il s'agit deux semaines après la naissance. "Mon dieu, on m'avait caché que ce n'était QUE une partie de plaisir affraid "

Enfin, ça, c'est un autre débat, mais peut-être que leur mal être vient de là Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mauvaises mères   Aujourd'hui à 9:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mauvaises mères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Ateliers enfants "Spécial Fête des Mères"
» combattre les mauvaises odeurs
» Fête des mères
» Enlever les mauvaises odeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vraie Vie des Femmes Actives :: Les Femmes Actives et les relations :: Les enfants-
Sauter vers: